Les champions du Box Office Les champions du Box Office en France

en France

Films entre 7 000 000 et 8 000 000 de spectateurs en France


Entrées CNC (sauf précision contraire) du 1er janvier 1945 au 31 décembre 2022.


Titre Année de sortie Entrées Pays
56 Le boulanger de Valorgue 1953 7 889 091 France

affiche du Boulanger de Valorgue
Huit mois plus tôt, "Le petit monde de Don Camillo" est sorti en France, et il triomphe encore et toujours au box office national chaque semaine. Fernandel est déjà une star depuis les années 30, et avec Don Camillo il atteint le sommet de sa popularité. "Le boulanger de Valorgue" est garanti d'avoir du succès, mais sera-t-il un classique succès à deux millions ou ira-t-il plus haut? Rien n'est certain, d'autant que cette année sortira aussi la suite très attendue de Don Camillo, et qu'au total en 1953 ce sont quatre nouveaux films avec Fernandel qui sont attendus (dont l'un - "Carnaval" - fera 2,1 millions d'entrées d'ailleurs).

Le film sort le 27 février en exclusivité, et commence bien sa carrière. Rapidement il monte en puissance et mi-février il déjà est premier hebdomadaire en approchant les 300 000 entrées sur la semaine.
En avril, il a déjà passé son premier million d'entrées, il est clair qu'il fera plus de trois millions de cumul.
Les deux millions sont franchis en mai! Le film est très régulier.
Les trois millions sont atteints en juin, alors même que "Le retour de Don camillo" est déjà sorti, et que "Le petit monde de Don Camillo" poursuit son incroyable carrière!
Pendant l'été, les deux Don Camillo triomphent et "Le boulanger de Valorgue" est en retrait, mais à la rentrée, il remonte au box office hebdomadaire, certaines semaines voyant les trois films avec Fernandel dans le top 10 des films les plus vus.
La sortie de "Carnaval", troisième film de l'année avec Fernandel, impacte nettement moins la carrière du "Boulanger de Valorgue", qui repasse au cours de l'automne plusieurs fois au-dessus des 100 000 entrées hebdomadaires. Puis en fin d'année, le film est de nouveau moins diffusé.
Il termine 1953 avec 4 588 059 entrées. Un énorme score en 10 mois!
Et quelle année 1953 pour Fernandel : le premier au box office est "Le retour de Don Camillo", le second est "Le boulanger de Valorgue" et le troisième plus gros succès sur 1953 est "Le petit monde de Don Camillo"! Et ce n'est même pas tout, puisque "Le fruit défendu"(1952) est 15ième, "Carnaval" 36ième et "Coiffeur pour dames" (1952) 65ième!
affiche du Boulanger de Valorgue
Sur l'année 1954, "Le boulanger de Valorgue" attire encore 907 651 spectateurs.
Et après 24 mois d'exploitation, le film cumule 5 560 595 entrées, ce qui pour les sorties de 1953 en fait le troisième plus gros succès de la période (derrière "Sous le plus grand chapiteau du monde " et "Le retour de Don Camillo", les deux autour de 6,9M d'entrées en 24 mois).
Bien sûr sa carrière va continuer un peu sur les années suivantes, comme habituellement à l'époque pour les gros succès. Fin 1956, le film cumule 5 971 868 spectateurs. Il est alors le 11ième plus gros succès depuis fin 1944 en France, donc digne d'une place de n°1 annuel.

En juillet 1957, le film ressort, et arrive même deux semaines à être premier hebdomadaire. Sur l'année 1957, il ajoute 452 642 entrées à son cumul, qui passe à 6 424 510 entrées. Il est alors le huitième plus gros succès en 13 ans.
Fin 1958, son cumul est désormais de 6 596 261 entrées. Et fin 1959, son box office atteint 6 678 980 spectateurs, neuvième en 15 ans.

Le film ressort de nouveau, en 1962, et avec 403 522 entrées de plus sur 1962, à la fin de l'année il cumule désormais un magnifique boxoffice de 7 294 853 spectateurs! Et il se rapproche de plus en plus du score du "Retour de Don Camillo" (qui n'a pas eu de reprise) pour la seconde place des sorties de 1953...
Sans autre grosse reprise, il continuera à attirer les spectateurs d'année en année pendant la décennie 60. Fin 1969, il cumule désormais 7 871 854 entrées, sa carrière quasiment terminée. Il est alors le seizième plus gros succès en 25 ans! Et il est passé devant "Le retour de Don Camillo", pour devenir le second meilleur box office des sorties de 1953.
Ce film est le troisième plus gros succès de Fernandel, pourtant loin d'être le troisième titre de l'acteur le plus connu de nos jours en France.

Accueil internautes :
AC NS. SC NS. IMDB NS. K NS. FA NS. D NS.
Ce film est oublié des internautes.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
57 Un indien dans la ville 1994 7 888 024

affiche d'Un indien dans la ville
Le film sort pour Noël, le 14 décembre 1994, avec pour seule réelle concurrence familiale "Le roi lion", qui est sorti depuis plus d'un mois déjà, mais qui est un succès phénoménal et continue à attirer en masse! L'autre sortie familiale est "L'étrange Noël de Monsieur Jack", sorti une semaine avant "Un indien dans la ville", mais qui ne rameutera pas les foules avant et pendant les vacances (250 000 entrées en 24 jours, 455 000 en plus d'un an; il se rattrapera cependant au fil des ans et des reprises : après plus de dix ans il dépassera le million d'entrées!). "Un indien dans la ville" se positionne donc en alternative familiale pour ceux qui ont déjà vu "Le roi lion", ainsi que pour le public des comédies, et Thierry Lhermitte est déjà une star (avec entre autres succès les films du Splendid, mais aussi "Les ripoux" (et sa suite), son plus gros succès avec près de 5,9M d'entrées!), et Patrick Timsit attire aussi le public adulte. Si le film plait, il a de quoi faire un joli score.

Sa semaine précédent les vacances (commençant le mardi soir cette année-là) est tout à fait réussi, avec 556 503 entrées (561 339 avec avant-premières). Avec les vacances à suivre, les 3 millions sont éventuellement possibles, ce qui serait excellent et en ferait le troisième plus gros succès de Lhermitte au box office! Et en ferait le septième plus gros succès de 1994, et le second film français (derrière "Léon")!
Sa semaine de vacances complète ne dément pas les espérances, avec 906 834 entrées, les 3M sont toujours possibles.
Et sa seconde semaine de vacances complète est totalement excellente, avec 1 156 548 entrées, le film progresse franchement au lieu de baisser légèrement, signe d'un bouche à oreille exceptionnel! A la sortie des vacances, avec plus de 2,6M d'entrées, les 4M deviennent plausibles (même si loin d'être faits).
En effet, habituellement, ce genre de film chute très fort à la sortie des vacances (qui se terminent cette année-là un mardi, en même temps que la semaine cinéma). Cependant, "Un indien dans la ville" fera la différence à la reprise des cours, en attirant 550 022 personnes la semaine post-vacances et devenant n°1 hebdomadaire pour la première fois en semaine 4! Signe que le public adulte suit aussi.
Et le phénomène s'emballe, les médias parlant du succès exceptionnel, avec une remontée en semaine 5 à 586 018 entrées! Toujours premier, et plus de 3,7M d'entrées!
affiche d'Un indien dans la ville
Et le bouche à oreille continuera son oeuvre, avec encore deux semaines au-dessus des 400 000 entrées et n°1, pour un cumul en sept semaines de 4,6M d'entrées!
Puis "Un indien dans la ville" enchainera cinq semaines au-dessus des 300 000 entrées, avec l'arrivée des vacances de février qui le fera même remonter à 466 908 entrées. Et après 12 semaines, il cumule un énorme et inespéré box office de 6 607 237 entrées!
Deux semaines plus tard il passe les 7M.
Il passera 15 semaines au-dessus des 100 000 entrées et dans le top 10!
Il sera 20 semaines dans le top 20, et ne chutera franchement qu'en mai, car en avril il remontera encore lors de sa troisième période de vacances scolaires! Il passera alors les 7,4M.
Et il se stabilise, passant tout le mois de juin dans le top 30 autour des 10 000 entrées, et remontant même à 29 161 entrées pour la fête du cinéma, plus de 6 mois après sa sortie, passant les 7,5M de cumul.
La fête du cinéma n'est pas un bref pétard, mais le relancement de sa carrière pour l'été, où il remonte même dans le top 10 en juillet et passe 7 semaines au-dessus des 30 000 entrées! Il franchit les 7,8M en août, 8 mois après sa sortie!
Il ne quittera le top 30 qu'en septembre...

La chanson du générique "Chacun sa route" a été un gros tube, et cela a sans doute aussi aidé un peu au succès du film (le clip reprenant quelques extraits du film).

Fin 1995, il cumulait 7 871 904 entrées, second des sorties de 1994 derrière le monstrueux "Roi lion", plus gros succès de Lhermitte et surtout 36ième plus gros succès depuis 51 ans! Le triomphe du "Roi lion" sur Noël 1994 a un peu eclipsé la performance incroyable de cet "Indien dans la ville".

Un remake fut tourné en 1997 par les productions Disney, avec un résultat correct au box office américain ("Un indien à New-York", sorti en 1998 en France dans l'anonymat total - environ 12 000 entrées).

Accueil internautes :
AC 5,6 (20 900). SC 5,3 (29 400). IMDB 5,6 (4400). K 6,8 (1900). FA 4,3 (3900). D 7,5 (1300).
Le film n'est pas tellement aimé des internautes, alors qu'en 1994 le film avait eu un bon bouche à oreille positif de la part du public.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.



Titre Année de sortie Entrées Pays
58 Pinocchio 1946 7 854 661 USA

affiche du Pinocchio de Disney
C'est le second long métrage animé de Disney à sortir en France (après Blanche-Neige en 1938 et repris en 1944). Il est sorti aux USA dès 1940 (et même ressorti en 1945), l'occupation a empêché sa sortie française, qui a finalement lieu le 22 mai 1946 pour son exclusivité parisienne. La reprise de "Blanche-Neige et les sept nains" est un franc succès depuis plus d'un an, ce film devrait attirer aussi le public au fil des mois, très peu de film d'animation de long métrage ont été présentés au public français, cela reste un petit évènement.

A la fin de 1946, il cumule 2 147 585 entrées.
Et après 24 mois d'exploitation, "Pinocchio" (alors appelé "La merveilleuse aventure de Pinocchio") a attiré 3 087 811 spectateurs, soit le seizième plus gros succès des sorties de 1946 sur la même durée d'exploitation. Donc un vrai succès, mais loin d'être un triomphe.
Ensuite, je manque d'information, plusieurs sites annoncent que "Pinochio" est ressorti aussi le 4 juillet 1954 (bien que je ne trouve pas trace du box office du film cette année-là).
Ce qui est certain, c'est qu'au moment de sa reprise fin 1963, "Pinocchio" cumulait 3 596 049 entrées. Donc si "Pinocchio" est ressorti en 1954, sa reprise a été basse (d'où l'absence de trace) d'autant que les films à succès duraient plus de 24 mois en première exploitation et que "Pinocchio" a eu en première exploitation plus que les 3 087 811 spectateurs de ses 24 premiers mois.
Et à titre de comparaison, en 1956 il y avait 10 films sortis en 1946 qui dépassaient déjà les 4 millions (dont deux films au-dessus des 6M).
affiche du Pinocchio de Disney
Sa reprise de 1963, en fin d'année pour profiter de Noël, est un joli succès, avec 329 835 entrées dès 1963, plus 518 713 entrées en 1964 (soit 848 548 en 13 mois), portant le cumul de "Pinocchio" à 4 444 597 entrées à fin 1964.
A terme, lors de cette reprise, il cumulera au total 1 011 547 entrées, ce qui portera le total de son box office à 4 607 596 criquets.

"Pinocchio" ressort pour Noël 1975, avec un nouveau doublage. L'époque a changé, les carrières se font sur un temps plus court, avec des sorties massives, il faut donc réussir dès la première semaine. Et il envoit du lourd direct : 206 962 entrées la semaine avant les vacances, puis 307 955 entrées la semaine à cheval sur les vacances, et 531 062 entrées la semaine pleine vacances! En trois semaines il fait autant que la reprise de 1964 en plusieurs années!
Et pour sa semaine de sortie de vacances, c'est encore 236 293 entrées! Cette reprise à succès lui permet de franchir les 6 millions dès mi-janvier 1976.
Au total, en 13 mois "Pinocchio" aura été (re)vu par 1 949 104 Italiens en mal de paternité. Et à la fin de cette reprise, il cumule 6 606 927 entrées (et donc quasiment 2 millions d'entrées pour cette reprise, c'est grâce à cette reprise qu'il fit la différence d'avec de classiques succès).

"Pinocchio" patiente encore quelques années, respectant la stratégie de Disney avec ses meilleurs films, pour ressortir en mars 1983.
Il profitera bien des vacances de Pâques, avec quatre semaines au-dessus des 100 000 entrées. Certes ce n'est pas l'affluence des vacances de Noël, mais c'est très bien pour un film de 43 ans. Sur 1983, il fera 1 045 812 entrées, excellent, même si le méga champion "Blanche-Neige" en fera trois fois plus cette année-là (et même quatre fois plus en incluant 1984). Au 3 janvier 1984 (toujours en salle), il cumule 7 658 553 entrées, et il est 29ième au box office français depuis fin 1944 (et 6ième film d'animation).
En l'an 2000, il cumule 7 835 702 entrées.

Accueil internautes :
AC 8,0 (8700). SC 6,8 (25 000). IMDB 7,4 (135 000). K 7,6 (24 000). FA 6,8 (43 000). D 8,4 (44 000).
Malgré son âge, le film est toujours célèbre, et il est réellement apprécié, partout au-dessus de la moyenne des sites.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression DISCRETE mais CONTINUE.
Entre 2000 et 5000 entrées en cinq ans, avec au minimum 200 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
59 L'âge de glace 3 - Le temps des dinosaures 2009 7 836 584 USA

affiche de L'âge de glace 3, le temps des dinosaures
"L'âge de glace" avait été un franc succès, avec 3 millions d'entrées; "L'âge de glace 2" avait été un triomphe, en doublant ce score et 6,6 millions d'entrées! Il allait être difficile de progresser encore, mais bien sûr le troisième film était très attendu!

Le distributeur choisit de sortir le film un vendredi, dernier jour de la fête du cinéma. Cette année-là, la fête était sur 7 jours, avec un passeport non nominatif donné lors de l'achat d'une place au tarif normal et pour les films suivants avec le passeport la place ne coutait plus que 3€. Bien sûr, en sortant le dernier jour avec un maximum de passeports circulants, le film allait avoir un très gros succès pour son premier jour.
Mais il dépassa toutes les espérance, avec 767 099 entrées, et une moyenne par salle monstrueuse de 980 spectateurs, battant largement le record du meilleur box office sur un jour de fête du cinéma (record tenant toujours), mais aussi réalisant le troisième meilleur score d'un film sur une journée à l'époque!
En trois jours de fin de semaine, il réalisait déjà 1 740 293 entrées, et en 5 jours 2 403 734 entrées. Sur lundi et mardi, il faisait plus que "L'age de glace 2", ce qui fait qu'en 5 jours le troisième épisode dépassait la semaine complète du second. Ca partait donc sur les chapeaux de roues, en avant pour dépasser les déjà magnifiques 6,6M du second film!

Et la suite de sa carrière ne déçut pas, le film se maintenant même mieux que le second (sorti en période de vacances d'avril, et chutant en fin de vacances), avec une seconde semaine à plus de 1,9M, et une troisième au-dessus des 1,1M. Il en était alors déjà à 5,459M d'entrées.
La suite de sa carrière fut classique, continuant à attirer les spectateurs pendant tout l'été, et une grosse chute logique à la rentrée scolaire.

Il est le second film d'animation qui ne soit pas une pure production Disney au box office français depuis fin 1944, derrière "Le monde de Némo" (ou premier si on considère les liens Disney-Pixar pour la distribution du "Monde de Némo"). Il est également le plus gros succès d'un film d'animation (sur une exploitation) non sorti pour Noël. Son succès fut nettement plus fort en France que dans son pays d'origine.

Accueil internautes :
AC 7,6 (28 000). SC 6,1 (28 000). IMDB 6,9 (230 000). K 7,5 (143 000). FA 6,4 (41 000). D 8,3 (212 000).
Film assez aimé sans être adoré sur la plupart des sites, mais réellement aimé sur Allociné et en Chine.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.



Titre Année de sortie Entrées Pays
60 Star Wars : épisode 1 - La menace fantôme 1999 7 835 365 USA

affiche de La menace fantôme, Star Wars épisode 1
Si les trois films des années 77-83 ont été des succès en France, c'est très loin du niveau atteint aux USA. Cependant en 1997, le temps a fait son oeuvre, les films sont devenus adorés du public français, et les reprises "édition spéciale" ont été des succès incroyables!
L'attente est donc très forte pour ce nouvel épisode, 14 ans après "Le retour du Jedi". Cependant, si pour les USA certains pensaient possible que "La menace fantôme" batte "Titanic" au box office, en France personne n'en espère autant (proportionnellement "Titanic" a fait un score plus énorme en France qu'aux USA, et la saga n'y est tout de même pas à un tel niveau de popularité qu'aux USA), mais on s'attend à un très gros démarrage, et peut-être une place de numéro un annuel (ce qui n'est pas arrivé aux trois premiers, même reprises incluses), mais il faudrait alors battre Astérix (sorti en début d'année), et 8,8M d'entrées paraissent élevés ("La guerre des étoiles", même avec son incroyable reprise de 1997 et toutes ses multiples reprises de 1979 à 1986, cumule moins de 6,5M d'entrées). D'autant que le film est sorti fin mai aux USA, il y est un gigantesque triomphe, mais il a déçu une partie des fans qui se déchainent contre lui, bien que le grand public lui y soit allé et retourné (sa carrière y a été excellente tout le long de l'été).
Le film sort en France le 13 octobre, les vacances de la Toussaint commencent le 30 octobre et durent une seule semaine, c'est l'heure de voir si l'attente pour le public français aura renforcé l'envie ou si certains médias auront saboté le désir. La curiosité fera qu'il sera un succès, mais parviendra-t-il à faire mieux que ses ainés?

Le démarrage est bien sûr foudroyant pour le premier jour, déjà 68 779 entrées d'avant-premières essentiellement la veille de sa sortie (le chiffre annoncé par le distributeur est très gonflé, à 113 075), et 450 531 (chiffre distributeur, donc sous réserve) premier jour! C'est bien sûr énorme, les fans sont là!
affiche de La menace fantôme, Star Wars épisode 1, 3D

Affiche présortie, bien excitante pour faire monter l'attente des fans.

Mais on est hors vacances scolaires, le mercredi est aussi le jour des enfants à l'époque, il faut voir si sur la semaine complète il se maintiendra bien.
Et effectivement, sur sept jours, même si logiquement le coefficient n'a rien de bon (d'autant que le chiffre distributeur parait bien exagéré au vu de l'exagération sur le chiffre d'avant-premières), il est suffisant pour un énorme box office de 2 158 017 entrées, 2 226 796 avec les avant-premières!
Un score monstrueux, plus gros démarrage d'un film étranger (avec les avant-premières), et seulement battu l'année précédente par "Les visiteurs 2" et en début 1999 par "Astérix et Obélix contre césar", deux films qui ont dépassé les 8 millions d'entrées! Cependant, ces deux films réalisent quand même nettement plus, avec 2,656M et 2,718M d'entrées. Avec pour ces deux films deux jours de vacances sur une partie de la France dans leur résultat de première semaine, mais une semaine et demi à deux semaines de vacances sur la France complète à venir, contre une seule pour "La menace fantôme". Il faudrait donc que "La menace fantôme" se maintienne mieux que ces deux films pour parvenir aux 8M.
On peut aussi comparer avec "Jurassic Park", qui a fait légèrement mieux sur 7 jours mais légèrement moins avec les avant-premières, et qui est aussi sorti pour les vacances de la Toussaint, et qui cumulera 6,53M d'entrées (avant sa reprise en 3D). L'objectif est donc de faire aussi bien.

La seconde semaine est encore hors vacances, et avec une baisse d'un tiers, à 1 484 781 entrées, on sait désormais que les 5 millions seront fait, soit le meilleur score en exclusivité d'un film de la saga!
Pour sa première semaine à cheval sur les vacances, il perd 20% (1 180 994 entrées) et approche les 5M! Avec un cumul de 4 892 571 entrées, les scores finaux de "L'Empire contre attaque" et du "Retour du Jedi" sont déjà dépassés!
En seconde semaine à cheval de sortie de vacances, il perd encore 20% (947 824 entrées), et il cumule 5 840 395 entrées. Le score en soit est énorme pour la saga, mais l'espoir de finir premier de l'année s'éloigne, il faudrait un excellent maintien post-vacances, ce qui a l'air mal engagé au vu de son évolution car les vacances sont finies.
Avec -41% la semaine suivante, malgré le 11 novembre un jeudi, on sait qu'il ne pourra pas battre Astérix, même s'il dépasse encore le demi-million (557 175) et qu'il est toujours premier hebdomadaire pour la cinquième fois.
Et la forte chute de -56% la semaine suivante enfonce définitivement le clou! il passe même second, derrière "Jeanne d'Arc" qui aura baissé moins vite. Cependant, avec 6 642 205 entrées, il est désormais le plus vu des 4 films de la saga! Et il aura mieux tenu que "Jurassic Park" battu. Donc quoiqu'il arrive, le reste n'est que cerise sur le gâteau!
Il continuera à baisser assez vite, puis se maintiendra bien pour les vacances de Noël.

affiche de La menace fantôme, Star Wars épisode 1, 3D

Une affiche américaine annonçant la reprise en conversion 3D.

A propos des chiffres, ceux donnés par le distributeur ont semble-t-il été surestimés d'environ 160 000 entrées (7,215M au 11 janvier 2000, et 7,303M de cumul final). Tout comme ceux donnés par le bilan du CNC : de 7,25M en fin 2000, le résultat monte à 7,26M en fin 2002 (reprises lors de la sortie de "L'attaque des clones"?), pour descendre à 7,15M en fin 2004, 110 000 entrées de moins! Puis il remonte à 7,19M en 2005 (sortie de "La revanche des Siths"), puis passe à 7,21M en fin 2007 pour repasser à 7,19M l'année suivante... et remonter à 7,21M en fin 2009! Pendant quelques années, c'est le yoyo entre lui et "La revanche des Siths" pour celui qui a fait le plus d'entrées.
Selon deux autres sources différentes du CNC aussi, le film aurait fait à fin 2000 soit 7 204 692 entrées, soit 7 133 354 entrées (et je ne sais pas quel est le chiffre corrigé, mais d'après les résultats des bilans du CNC après rectifications, 7,133M parait plus plausible).

Quoiqu'il en soit, en 2012, c'est la mode des conversions 3D, et "La menace fantôme" sera le premier film de la saga à ressortir ainsi (et le dernier car cette mode a été très courte, et si les reprises en salle ont attiré du monde au début, les ventes de blue-ray 3D n'ont pas décollé alors que c'était le but final, et ces conversions coûtent tout de même cher).
Là aussi, le chiffre de sa reprise varie légèrement selon les sources (623 707, 621 884, ou 620 913 entrées), quoiqu'il en soit la reprise est un succès (malgré une campagne d'"anti" sur internet, anti-Menace fantôme et anti-conversion 3D), second box office de toutes les reprises en conversion 3D qu'il y avait eu et aura en France (score entre ceux de "Titanic" et du "Roi lion").
Cette reprise lui permit de dépasser "Tarzan" pour être le second plus gros succès des sorties de l'excellente année 1999, de devenir le huitième plus gros succès des films sortis dans les années 90 en France, et carrément le troisième plus gros succès d'un film étranger des années 90!


Accueil internautes :
AC 7,6 (56 000). SC 6,2 (66 400). IMDB 6,5 (791 000). K 7,9 (302 000). FA 6,2 (103 000). D 8,2 (114 500).
Film globalement apprécié, moins chez les anglosaxons.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
61 Tarzan 1999 7 822 887 USA

affiche de Tarzan (1999)
Cette nouvelle version de Tarzan sort le 24 novembre en tant que "Disney de Noël". Il n'a pas de réelle concurrence sur le créneau familial, la chanson de Phil Collins marche bien, et le film sorti en juin aux USA a été un joli succès (public et critique). Globalement les Disney marchent mieux en France qu'aux USA, il n'y a donc pas d'inquiétude à avoir sur le succès du film qui devrait jouer son rôle de locomotive de Noël auprès du public familial. "Mulan" sorti l'an dernier à la même période a réalisé 5,76M d'entrées, c'est l'objectif.

Dès la première semaine, cela annonce du lourd : 1 397 671 entrées (1 408 889 avec avant-premières) quand "Mulan" n'en faisait pas un million. En deux semaines, grâce à une petite baisse (1 172 945 en seconde semaine), "Tarzan" cumule 2 581 834 entrées, près d'un million de plus que "Mulan"!
Il enchaine une troisième semaine excellente, proche du million (984 178), et avant même les vacances il cumule déjà 3 566 012 spectateurs! Il creuse encore l'écart avec "Mulan"! En comparant avec "Le bossu de Notre-Dame" (sorti aussi à la même période, et qui lui cumule 6,8M et premier de 1996!), là aussi "Tarzan" part sur de meilleures bases! On est même proche du score du "Roi lion" après 3 semaines, mais celui-ci avait eu un moins fort départ mais était plus haut à l'approche des vacances. En tout cas, les 6M semblent être un minimum désormais!

Avec l'arivée des vacances, il remonte au-dessus du million à 1 222 082 entrées, et se stabilise au creux des vacances à 1 171 566 entrées. Il confirme qu'il ne rejoindra pas les cimes du "Roi lion", mais avec encore 826 477 entrées en fin de vacances en semaine 6, et un cumul post vacances de 6 786 137 entrées, c'est d'ors et déjà un triomphe, et le haut du panier des "Disney de Noël"!
Sa suite de carrière sera classique (baisse rapide avec 286 546 entrées en semaine 7, mais tout de même un total de 9 semaines au-dessus des 100 000 entrées, stabilisation pendant les congés de février, puis dans les tréfonds du box-office dès mars, avant les reprises lors de l'été où il ajoute environ 150 000 entrées).

Fin 2000, il est second des sorties de l'année 1999 derrière "Astérix et Obélix contre César"; puis il sera battu par "La menace fantôme" lors de sa reprise 3D ("Tarzan" n'aura pas de reprise) pour devenir troisième. Mais il a fait un score de n°1 annuel! Et, derrière "Le roi lion", il est le second plus gros score en une seule exploitation d'un film d'animation de chez Disney!

Accueil internautes :
AC 7,8 (15 000). SC 6,9 (31 000). IMDB 7,3 (209 000). K 7,6 (42 000). FA 6,8 (34 000). D 8,6 (1000).
Film aimé (peu connu en Chine).


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.

Et même presque zéro : que 25 entrées en 2019 en tout et pour tout en 5 ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
62 Le gendarme de Saint-Tropez 1964 7 811 485 France  Italie

affiche du Gendarme de Saint Tropez
Louis De Funès n'est pas encore une star au moment de la sortie de ce film, "Le gendarme de Saint Tropez" est une petite production, aux seconds rôles mal payés, le tournage a eu lieu en juin et juillet, la musique enregistrée en août, et la sortie le 9 septembre. Un film rapidement réalisé et sorti, pas attendu pour monter bien haut, le million serait déjà tout à fait satisfaisant (dans les eaux de ce qu'à fait "Pouic-Pouic" sorti en novembre 63 et de ce qu'est en train de faire "Faite sauter la banque" sorti en février 64 - même si les deux films cumuleront finalement autour des 2M suite aux reprises grâce à la gloire qu'acquerra De Funès à partir du "Gendarme de St Tropez").

En sortant le 9 septembre, la période est encore creuse, juste avant que la fréquentation monte, le film en profite pour prendre la tête du box office national, sur seulement 9 salles, ce qui est une bonne surprise, avec 66 278 entrées, ce qui correspond à un lancement réussi (mais pas éclatant).
Puis il passe second avec 91 861 entrées sur 14 salles, l'élargissement se passe bien. Puis sur 23 salles, il dépasse les 100 000 entrées; puis sur 26 salles il est au-dessus des 125 000. Il cumule plus de 500 000 en cinquième semaine, le film fonctionne mieux que ne l'avaient fait "Pouic Pouic" et "Faites sauter la banque" à leur sortie. Le réalisateur a eu raison d'imposer De Funès, dont l'interprétation du rôle plait beaucoup au public.

Trois semaines plus tard, à l'occasion de la Toussaint, le film s'offre sa première semaine au dessus des 150 000 entrées, son cumul dépasse alors les 900 000, autant dire que le succès du film ne fait que commencer, et c'est une sacrée surprise; De Funès est ravi, le succès de bouche à oreille du film venant pour beaucoup de sa prestation.
La semaine suivante, "Le gendarme de Saint-Tropez" fait sa meilleure semaine avec 166 435 entrées (43 salles) et dépasse largement le million, alors même que sort un nouveau film avec De Funès (partageant l'affiche avec Jean Marais) : "Fantomas", qui cartonne d'entrée de jeu (164 446 entrées sur 16 salles!), grâce à Jean Marais ou grâce à De Funès? En tout cas, De Funès place deux films en tête du box office hebdomadaire, chose rarissime, clairement l'acteur est en train de devenir célèbre... la première marche vers les étoiles?

La semaine suivante, les 200 000 hebdomadaires sont passés pour la première fois! Et "Fantomas" dépasse les 500 000 en deux semaines! Les deux films, au lieu de se faire concurrence, se portent mutuellement!
Fin décembre, les nombreuses nouveautés font baisser "Le gendarme de Saint Tropez" dans le classement, mais après plus de trois mois il s'accroche toujours et passe les 2M!
Il aura été 7 fois n°1 de la semaine! Pas mal pour un petit film sans prétention!
On réfléchit déjà au scénario d'une suite, pour la tourner rapidement, avec plus de moyen (tournage à l'étranger, le premier film s'étant bien vendu à l'international).
affiche du Gendarme de Saint Tropez
Le film est 21 semaines consécutives dans le top 10! Il n'aura été qu'une seule fois au-dessus des 200 000. Et en 22ième semaine, 11ième hebdomadaire et encore 62 706 entrées, il cumule déjà 2 600 711 entrées, avec une magnifique stabilité, le film a encore de beaux jours devant lui, d'autant qu'on est que début février et qu'il devrait bien marché de nouveau au cours de l'été. A la même date, "Fantomas" approche des 2M, le commissaire est plus rapide que le gendarme, on verra qui aura le plus de jambes.

En mars, "Le gendarme de St Tropez" est toujours aussi stable, il n'a toujours jamais été sous les 50 000 entrées par semaine (alors que "Fantomas" passe en dessous pour la première fois)! Il restera 28 semaines (plus de 6 mois) consécutives au-dessus des 50 000 entrées! Sur la période il aura été 26 fois dans le top 10!

Fin mars, c'est la sortie du "Corniaud" en grande pompe. Bourvil est déjà une star, De Funès vient de montrer avec "Fantomas" et "Le gendarme de St Tropez" qu'il est en passe de le devenir aussi. Du coup les deux films passent temporairement pour la première fois sous les 40 000 entrées.
La semaine suivante, début avril 65, "Le gendarme de St Tropez" passe les 3M d'entrées, un superbe parcours qui aura changé la vie de De Funès! ("Fantomas" approche les 2,5M, l'écart se réduit peu à peu)
"Le corniaud" écrase tout, un énorme triomphe! Du coup "Le gendarme de Saint Tropez" est diffusé dans sa plus grande combinaison de 63 salles, mais des salles de quartiers et de seconde exclusivité, n'empêche que cela aide temporairement son cumul à continuer à monter.

Il quitte le top 30 pour la première fois en mai, il y aura passé 36 semaines à suivre! Il en est à 3,3M.
Il continue son parcours dans le bas du top 30, désormais il fait plus d'entrées hebdomadaires que "Fantomas", pourtant sorti longtemps après lui, on voit que le film a vraiment un excellent bouche à oreille! On n'y va pas que pour découvrir De Funès, mais aussi pour voir LE gendarme.
affiche du Gendarme de Saint Tropez

Disque de la musique du film "Le gendarme de Saint-Tropez".

La musique du film (notamment la chanson "Do you do you St Tropez") est également un très grand succès.

En juillet le film remonte dans le top 10, et devient même n°2, derrière "Le corniaud"! Ce sera l'été De Funès ("Fantomas" est aussi 12ième cette semaine-là), c'est là que définitivement il devient une super star, entre le triomphe absolu du Corniaud et le bouche à oreille de malade du "Gendarme de Saint Tropez"!
"Le gendarme de St Tropez" est même diffusé sur 70 salles (son record) en août et approche des 100 000 entrées (de nouveau n°2). Il passe les 4M la semaine du 18 août, désormais il a un million d'avance sur "Fantomas", il aura vraiment été un magnifique succès tout au long de l'été 65. Sur la période estivale, les deux plus gros succès ont été "Le corniaud" (logique), et "Le gendarme de St Tropez" (pourtant sorti en septembre 64!).

Pour la Toussaint, sortie de la suite : "Le gendarme à New-York", moins de 14 mois après le premier film. C'est un triomphe immédiat du style du "Corniaud" pour sa sortie! De Funès y étant en solo en tête d'affiche contrairement au Corniaud, cela confirme sa popularité (mais aussi celle du personnage de Cruchot, et la bonne réputation du premier film). Ce qui ne fait pas d'ombrage au "Gendarme de St Tropez", qui réalise encore 71 569 entrées grâce aux vacances. Cela fait sa 45ième semaine passée au-dessus des 50 000 entrées!
affiche du Gendarme de Saint Tropez

Affiche pour la petite reprise de 2018.

En décembre, sorti de "Fantomas se déchaine", De Funès lui aussi s'est déchainé en tournant film sur film, de nouveau un gros succès même si moins impressionnant que celui de la suite du Gendarme. Et "Le gendarme de St Tropez" est toujours à l'affiche, avec pour Noël encore 67 215 entrées! C'est sa 67ième semaine dans le top 30 sur 68 semaines, sa 47ième au dessus de 50 000 entrées... il est aux portes des 5M d'entrées, uniquement grâce à son bouche à oreille et à une carrière toute en longueur.

Sur l'année calendaire 1964, "Le gendarme de St Tropez" est 7ième (2 066 881 entrées), "Fantomas" 19ième (1 380 956), "Pouic-Pouic" 33ième (1 020 401, pour un cumul de 1 388 014), "Faites sauter la banque" 40ième (950 265 entrées). C'est déjà une année formidable pour De Funès.
Mais 1965 sera vraiment l'année de son sacre : "Le corniaud" est premier (6 411 909), "Le gendarme de Saint-Tropez" est 3ième (2 901 870, cumul de 4 968 751), "Fantomas" est 7ième (2 097 470, cumul de 3 478 426), "Le gendarme à New York" est 9ième (1 892 462), "Fantomas se déchaine" est 74ième (584 379), "Faites sauter la banque" est 135ième (374 471, cumul de 1 324 736), "Pouic Pouic" est 169ième (321 815, cumul de 1 709 829)... 14 584 376 entrées sur 12 mois! Et encore 4 films dans le top 15 lors de la dernière semaine de 1965, ce qui s'annonce bien pour 1966... Bref le règne de De Funès ne fait que débuter!

Les 5M sont dépassés la semaine du Nouvel An. Puis le film quitte le top 30. Il le retrouvera de nouveau lors de l'été 1966. En 1966, il a ajouté 858 419 entrées, à son box office de désormais 5 827 170 entrées; il aura passé 46 semaines dans le top 10, et 77 dans le top 30, dont 50 au-dessus de 50 000 entrées (et une seule au-dessus des 200 000). Une carrière qui va se prolonger encore longtemps, malgré les cinq suites (contrairement à "Don Camillo" par exemple).
Cette année-là, De Funès a cinq films au-dessus du million d'entrées et encore plus de 10M d'entrées cumulées! Et 1967 sera bien plus haut avec le monstre "La grande vadrouille".
affiche du Gendarme de Saint Tropez

Affiche du musée à Saint-Tropez.

En 1967, "Le gendarme de St Tropez" ajoute encore 364 998 entrées (105ième), avec de nouveau de jolis scores en été, cumul de 6 192 168 entrées.
En 1968, année de la sortie du "Gendarme se marie", c'est 313 283 entrées de plus, cumul de 6 505 451 spectateurs.
En 1969, il continue sa carrière avec 271 959 entrées, et un cumul de 6 777 410 entrées. Il est 25ième plus gros succès au box office français depuis au moins 25 ans! Enorme pour un petit film vite réalisé pour un petit budget, sans acteur de premier plan (à sa sortie).
En 1970, sortie du "Gendarme en balade", le film originel arrive tout de même à attirer encore 165 457 spectateurs, cumul de 6 942 867 entrées.
Et en 1971, le film se maintient suffisamment pour passer les 7M! Avec 116 007 entrées et un cumul de 7 058 874 entrées, 21ième en 26 ans, 10ième film français!
Et encore plus de 100 000 entrées en 1972, à 107 161, cumul de 7 166 035 entrées.
En 1973, il est repris, sans pour autant retrouver le top 30, il réalise discrêtement encore 236 614 entrées, cumul de 7 402 649 spectateurs.
En 1974, il continue, toujours rediffusé par les salles à droite à gauche avec succès et 170 729 entrées de plus, cumul de 7 573 378 entrées.
Et en 1975, il connaitra sa dernière année faste, avec 209 785 entrées, et un cumul de 7 783 163 entrées.
Ensuite, la télévision reprendra avec succès l'exploitation du film (il a été diffusé le 28 décembre 1980, je ne sais pas si c'est sa première télédiffusion), en salle il ne réalisera plus que quelques milliers d'entrées par an, avant de quitter l'affiche dans les années 80.

Il fait parti des films les plus diffusés à la télévision française, avec 30 passages sur le petit écran à fin 2022.
La gendarmerie de Saint-Tropez deviendra un musée lié aux films.

Accueil internautes :
AC 6,6 (14 000). SC 6,0 (17 000). IMDB 7,2 (12 000). K 7,9 (21 600). FA NS. D NS.
Film oublié dans les pays hispanophones, et inconnu en Chine. Les internautes francophones n'aiment qu'un peu, par contre les anglophones et les russophones apprécient toujours le film.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LENTE et IRREGULIERE.
Entre 500 et 2000 entrées en cinq ans et parfois moins de 100 entrées par an.

Grâce à une petite reprise en 2018.


Titre Année de sortie Entrées Pays
--- Le comte de Monte Cristo 1954 7 780 963 France  Italie

Affiche du Comte de Monte-Cristo 1954

Affiche du Comte de Monte-Cristo 1954
Il y a déjà eu plusieurs adaptation du roman à l'époque du muet comme du parlant (dont en 1943 par le même réalisateur) mais c'est la première adaptation en couleurs.

Tout comme pour "le bataillon du ciel", le box office de ce film pose un problème. En effet, "Le Comte de Monte-Cristo" est un film en deux épisodes, deux époques : La Trahison, suivi de La Vengeance. Les deux films (parfois depuis diffusés ensemble) sont d'abord sortis en salles à deux semaines d'intervalle.
Ce film ne devrait pas faire parti de cette liste (voir le texte sur "Le bataillon du ciel" pour plus de détails).

Malgré tout, quelques mots sur son boxoffice cumulé (quoiqu'il en soit du résultat de chaque film, cette adaptation fut bien sûr un énorme succès) :
sorti en janvier, fin 1954, les deux films cumulent 1 489 344 entrées; fin 1955, l'adaptation en est à 4 618 023 spectateurs; fin 1956 ses entrées sont à 5 539 297; fin 1959, son total est monté à 6 164 976 entrées. En 1961, elle a une reprise qui engrange 826 652 entrées sur la seule année, bien qu'en décembre sort une nouvelle version de l'oeuvre de Dumas. Additionné des 323 212 entrées que les films réalisaient encore en 1960, le box office des deux films cumule alors 7 314 840 Dantès et Mercédès. Et enfin, fin 1969, le cumul montait à 7 773 620 entrées.
On voit que la carrière a été bien étalée dans le temps, malgré les versions antérieures et celles qui ont suivies (par exemple la version de 1961 a eu un boxoffice supérieur à 4,4M d'entrées, mais là aussi cumul de deux films) (en plus des variantes, telles "Le fils de..." ou "La comtesse de...").


Accueil internautes :
AC NS. SC NS. IMDB NS. K 7,9 (6 186). FA NS. D NS.
Ce film est globalement oublié (même des francophones malgré des diffusions à la télévision dans les années 2010), en dehors des russophones : en URSS ces films avaient réalisé plus de 30 millions d'entrées!


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
63 Sixième sens 2000 7 743 424 USA

affiche de Sixième sens
"Sixième sens" est sorti en août 1999 aux USA, où il a été un énorme succès surprise de bouche à oreille. Son réalisateur-auteur est alors totalement inconnu, mais Bruce Willis est déjà une grosse star (aux USA comme en France). Le film sort en début janvier en France, pas une bonne période habituellement, mais deux ans plus tôt Titanic est sorti à cette date avec le succès qu'on connait, cela peut être une bonne période pour installer un bouche à oreille positif. Le film sort sur 418 salles, les 3M sont envisageables si le film plait autant qu'aux USA.

D'entrée de jeu, le mystère sur le film a été bien maintenu et a attisé la curiosité, sur cette combinaison assez basse de salles le film attire 1 441 184 spectateurs! (1 456 021 avec quelques avant-premières) Avec cette excellente moyenne par salle (et d'excellent retour des spectateurs, y compris du public non amateur de fantastique), la combinaison de salles augmente à 577 écrans dès la seconde semaine (650 au maximum de sa distribution). Les baisses vont être réduites pendant deux mois (-24% est la plus grosse baisse sur 8 semaines!) : en seconde semaine il réalise encore 1 311 234 entrées, et 1 027 446 en troisième semaine, et un total de 6 semaines au dessus des 500 000 entrées, profitant bien des vacances de février.
Et en huitième semaine il passe les 7M d'entrées.
Il aura 10 semaines au-dessus des 100 000 fantômes hebdomadaires, et dans le top 5, puis il baissera rapidement, quittant le top 30 début mai, et franchissant les 7,6M mi mai.
Puis il sera repris par certains cinémas à l'occasion de la fête du cinéma, fin juin, et ensuite il passera l'été à faire la tournée des cinémas des stations balnéaires, ce qui lui permettra d'engranger encore une centaine de millier d'entrées discrêtement, il franchit ainsi les 7,7M d'entrées fin août.
Le film aura été un magnifique succès de bouche à oreille, mais en fin d'année il est déjà à 7 708 302 entrées, il n'aura donc qu'assez peu d'entrées les années suivantes.

Accueil internautes :
AC 8,6 (72 000). SC 7,4 (57 000). IMDB 8,1 (934 000). K 8,2 (259 000). FA 7,6 (160 000). D 8,9 (460 000).
Film très vu des internautes et très aimé.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
64 Ratatouille 2007 7 729 552 USA

affiche de Ratatouille
Au vu de son sujet, le film avait toutes les chances d'être un franc succès en France. Il sort le 1er août et est attendu comme le probable succès de l'été, pas nécessairement celui de l'année, car il y a beaucoup de suites de très gros succès en 2007 (Taxi, Harry Potter, Shrek, Spiderman, Pirates des Caraïbes).
"Les simpsons" sort une semaine avant "Ratatouille" et peut aussi être le champion de l'été, ainsi que le premier "Transformers" à la même date; et la concurrence est effectivement forte, ces deux films cumulant près de 2,4M d'entrées la semaine précédant la sortie de "Ratatouille".

Mais "Ratatouille" ne déçoit pas, et il ratatine la concurrence, avec plus de 1,9M d'entrées dès sa première semaine!
Grâce à de petites baisses, il enchaine deux autres semaines au dessus du million, et au total il sera 6 semaines premier hebdomadaire, il cumule alors déjà 6,5M d'entrées.
Il passe en deux mois les 7M.
Selon le CNC, fin 2007 il atteint 7,64M de spectateurs, et fin 2008 il en est à 7,68M, et 7,70M un an plus tard.
Et il est le plus gros succès de 2007.

Accueil internautes :
AC 8,6 (67 000). SC 7,3 (67 000). IMDB 8,0 (662 000). K 8,0 (416 000). FA 7,3 (98 000). D 8,5 (307 000).
Le film est franchement aimé voire adoré.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression SIGNIFICATIVE et REGULIERE.
Entre 10 000 et 20 000 entrées en cinq ans et au moins 500 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
66 Le cinquième élément 1997 7 713 940 France

affiche du Cinquième élément
Bruce Willis est déjà une star populaire, comique et d'action, parfait pour ce film, et Luc Besson est adulé en France par le public, mais haï par une grande partie des critiques françaises. Le film est un énorme budget, il faudra qu'il soit un succès en France, mais aussi ailleurs; notamment aux USA.

Sans surprise, le film démarre très fort (le 7 mai), mais tout de même à un niveau rare à l'époque : 1 808 098 entrées (sur une combinaison très raisonnable de 527 salles et sans avant-première). Les producteurs peuvent être rassurés, le film sera au moins un très gros succès en France.
D'autant que les spectateurs sont satisfaits, le film ne perd que 27% de ses entrées en seconde semaine (1 326 727 entrées), sans augmentation du parc de salle ni vacances.
S'il baisse plus fortement en troisième semaine, il reste au-dessus des 500 000 entrées pendant 4 semaines.
Et il restera premier hebdomadaire pendant 7 semaines! Semaine où il franchit les 5,6M d'entrées en réalisant encore plus de 300 000 entrées hebdomadaires.
En huitième semaine, grâce à la fête du cinéma il multiplie par plus de deux sa fréquentation et réalise sa quatrième meilleure semaine! Encore un signe que le film plait au grand public. Avec 706 071 entrées cette semaine 8, il cumule désormais un magnifique score de 6 314 928 spectateurs!
Il reste à l'affiche tout l'été, il passe 6 semaines de plus au-dessus des 100 000 entrées hebdomadaires, soit 14 semaines!
Et à la rentrée il dépasse les 7,4M d'entrées, ne quittant le top 8 que fin août après presque 4 mois.
En septembre il franchit les 7,5M, toujours dans le top 20 hebdomadaire. Il ne quittera le top 30 définitivement qu'en novembre. Une carrière au très bon départ, mais aussi avec une excellente seconde partie de carrière à partir de la fête du cinéma.

Il fera encore 110 000 entrées en 1998, grâce à des rediffusions, notamment en février (où il franchit les 7,6M) et mars 1998 (période où il revient 7 semaines dans le top 30 hebdomadaire).

A la télévision française, le film est un succès également, et en 2019 il en est sa 17ième télédiffusion hors Canal+.


A l'étranger, le film sera un succès, certes moins impressionnant aux Etats-Unis mais même là-bas un petit succès tout de même (24ième des films de 97), ce qui est rarissime pour une production française.
Et avec de francs succès en Europe notamment, le film est le quatrième plus gros succès depuis 1995 pour un film français à l'étranger, avec 35,724 millions d'entrées hors de France! Seulement dépassé par trois autres productions anglophones de Luc Besson, devant "Intouchables". Sans la Chine, avec quasiment rien en Russie, et à une époque où le Brésil, le Mexique, la Corée, la Russie avaient 2 à 4 fois moins d'entrées annuelles que dans la fin des années 2010 ou que dans les années 70, une sacrée performance!
Par exemple, il a réalisé 1,9M d'entrées en Grande-Bretagne, 1,5M en Espagne, 3,3M en Allemagne (soit le 8ième de 1997), 2,6M en Italie (7ième de 97), 13,6M estimés aux Etats-Unis/Canada, etc...

Accueil internautes :
AC 8,4 (67 000). SC 7,0 (75 000). IMDB 7,7 (445 000). K 8,1 (407 000). FA 6,6 95 000. D 8,0 180 000.
Le film est beaucoup aimé sur les sites francophones, anglophone et russophone, et aimé sur les sites hispanophone et chinois.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression grâce à une REPRISE.
Entre 5000 et 10 000 entrées en cinq ans, mais au moins une année sous les 500 entrées.

Belles reprises lors de la réouverture des cinémas en 2020.


Titre Année de sortie Entrées Pays
65 Harry Potter et la coupe de feu 2005 7 717 355 Royaume-Uni

affiche de Harry Potter et la coupe de feu
Quatrième film des aventures d'Harry Potter, les deux premiers avaient été des mégas triomphes, le troisième avait certes bien baissé mais rien de honteux, toujours à un niveau de n°1 annuel potentiel, et il avait plu au public des fans.
De plus ce nouveau film sort pour Noël, période des deux premiers films. Bref les 5M sont assurés, et on espère qu'il réussira à faire dans les eaux du troisième film (7M), même si le roman (bien plus long que les précédents) devra être condensé ce qui pourait décevoir les fans des livres.

Là encore, grosse différence entre les chiffres annoncés par le distributeur et les chiffres du CNC, le démarrage doit être pas mal gonflé donc. Les informations ci-dessous étant les chiffres distributeurs, il y a donc des entrées en trop...

Le film sort le 30 novembre, et en une semaine il fait plus de 3M d'entrées! C'est le quatrième plus gros démarrage au moment de sa sortie! et le second pour un film américain, pas loin derrière "La revanche des Siths", sorti mi mai de la même année, lui aussi une suite, lui aussi en dehors de vacances scolaires. "La revanche des Siths" avait franchi les 7M d'entrées, "La coupe de feu" bénéficiera des vacances de Noël contrairement au Star Wars, il a donc toutes ses chances de finir lui aussi au-dessus des 7M.
Il chute fortement en seconde semaine (et logiquement), puis moins les trois semaines suivantes grâce aux vacances.
A la sortie des vacances de Noël, en cinq semaines, les 7M sont franchis. Il terminera ensuite rapidement sa carrière. Fin 2006, il cumule 7,62M de dragons (contre 7,73M annoncé par le distributeur), au-dessus du "Prisonnier d'Azkaban", excellent donc.
Grâce aux marathons de 2018 il franchit les 7,7M et passe devant "La famille Bélier". Et en 2022, grâce aux projections de-ci de-là continues depuis 2018, il finit par passer devant "Le cinquième élément".
Il est premier de l'année, seconde fois pour un film d'Harry Potter.
Le film est aussi un succès à la télévision française, pour sa sixième télédiffusion en 2020 il est encore le cinquième plus gros succès d'audience de l'année.


Accueil internautes :
AC 7,8 (64 000). SC 6,5 (58 000). IMDB 7,7 (567 000). K 7,9 (355 000). FA 6,6 (75 000). D 8,7 (478 000).
Sur la plupart des sites le film est très aimé, il est juste bien aimé sur Sens Critique et Film Affinity.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression EXCEPTIONNELLE.
Entre 50 000 et 100 000 entrées en cinq ans.

Dont une grosse reprise (40 776 entrées) en 2018 grâce aux marathons Harry Potter.


Titre Année de sortie Entrées Pays
67 La famille Bélier 2014 7 704 476 France

affiche de La famille Bélier
"La famille Bélier" n'est pas une grosse production, et son casting est connu mais pas porteur au box office. Par contre, les avant-premières ont été réussies, le public a beaucoup aimé, et le film sort précédé d'une bonne réputation, le 17 décembre 2014.
Mais il y a beaucoup de concurrence, de gros films familiaux connus du public occasionnel (Astérix, Madagascar, Paddington), mais aussi les continuations de grosses productions qui accaparent le public adolescent (Hunger Games et surtout Le Hobbit, sorti seulement une semaine plus tôt), ce sera difficile de se faire une place, mais avec la bonne réputation du film et les vacances, le million est probable.

Et excellente nouvelle, lors de sa première semaine (à cheval sur les vacances), ce sont environ 970 000 spectateurs qui se déplacent (chiffres distributeurs, légèrement gonflés semble-t-il). Il est second de la semaine, derrière "Le Hobbit", mais devant "Les pingouins de Madagascar". Un bouche à oreille très positif s'est mis en place très vite.
Et la seconde semaine sent le phénomène : sans augmentation du parc de salles, et malgré la sorti du film "Exodus" qui pouvait lui prendre une partie du public adulte, le film progresse de 28% avec plus de 1,2M d'entrées (et devient n°1 hebdomadaire), alors même que seuls deux autres films du top 20 progressent, et seulement de 3% et 2%. Les 4 millions paraissent d'ors et déjà acquis soit un top 5 de 2014!
Sa troisième semaine, pourtant à cheval sur la sortie des vacances, et de plus avec la sortie de la dernière comédie avec Christian Clavier, il ne baisse que de 7%, avec encore plus de 1,1M! Il dépasse déjà les 3,3M d'entrées, il ne reste plus qu'à voir s'il résistera à la fin des vacances.
Avec une baisse de 46%, le film limite sa chute, sans non plus réaliser un exploit ("Timbuktu" ou "Whiplash" résistent mieux, mais ils sont les seuls du top 15). Il est toujours n°1 de la semaine, et approche les 4M! Les 5M sont quasiment dans la poche.
affiche du succès de La famille Bélier

Affiche célébrant le succès public du film.

Mais à partir de là sa carrière va se maintenir exceptionnellement, en augmentant un peu son score en cinquième semaine, puis en baissant lentement jusqu'à fin février. Notamment en septième semaine, il restera stable grâce à ses 6 nominations aux Césars (seule Louane gagnera le prix). Il sera ainsi 11 semaines au-dessus des 200 000 entrées, ce qui lui permettra de dépasser en cumul "Le Hobbit" (qui avait pourtant après la première semaine de "La famille Bélier" 2,04M d'entrées d'avances en cumul et plus d'entrées hebdomadaires), puis "Lucy", puis "Supercondriaque", pour être second de l'année (derrière "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu?", quelle année 2014 pour le cinéma français avec quatre films français en tête du box office annuel), avec plus de 6,8M d'entrées.

Il franchit les 7M en douzième semaine (chiffres distributeurs, légèrement supérieurs aux chiffres CNC, donc sans doute en treizième semaine plutôt, ce qui importe peu, c'est un triomphe totalement inattendu).
Au final, "La famille Bélier" aura passé 16 semaines dans le top 12; et en démarrant second pourtant, il aura été quatre semaines premier et trois semaines second. "La famille Bélier" cumule 14 semaines au-dessus des 100 000 entrées.
Le film lancera définitivement la carrière musicale de Louane.
Et on peut le dire, c'est un film qui fit du bruit et qui prit son envol.

Le film a été un joli succès dans certains autres pays, il cumule 3 957 263 entrées hors de France (chiffre à mars 2017) soit le quatrième plus gros succès hors de France de l'année, avec notamment le record pour un film en langue française en Colombie (537 000 entrées).

Accueil internautes :
AC 7,8 (27 000). SC 5,5 (27 000). IMDB 7,3 (25 000). K 7,2 (1219). FA 6,9 (14 600). D 8,4 (62 000).
Les avis sont contrastés selon les sites (Allociné et Sens critique diffèrent nettement par exemple, à noter que le succès du film exaspère certains internautes francophones). Le film n'est pas connu en Russie, mais est assez connu en Chine et beaucoup apprécié.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LENTE et IRREGULIERE.
Entre 500 et 2000 entrées en cinq ans et parfois moins de 100 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
68 Orange mécanique 1972 7 632 722 Royaume-Uni

affiche d'Orange mécanique
Quand "Orange mécanique" sort en France sur quelques cinémas en avril 1972, le film est en salle depuis un trimestre dans les pays anglosaxons, avec quelques débats sur sa représentation de la violence (le film est classé X aux USA, en Grande-Bretagne il finira par être interdit en 1973). Bien sûr, cela lui fait une publicité de curiosité, même si on ne peut s'attendre à un vaste succès populaire.
En France, Kubrick n'est pas encore le cinéaste populaire qu'il fut ensuite, attirant sur son nom. "Le baiser du tueur" n'a pas eu 25 000 entrées, "L'ultime razzia" n'en est qu'autour de 500 000 et de la 200ième place des films sortis en 1957, "Les sentiers de la gloire" n'est pas encore sorti en France à cause de la pression d'associations d'anciens combattants, "Spartacus" est associé à Kirk Douglas, "Lolita" a été vu par moins de 150 000 spectateurs à ce moment-là, "Docteur Folamour" par 400 000 personnes, seul "2001" est associé à son nom avec un certain succès (autour du million d'entrées lors de la sortie d'Orange mécanique).

Son démarrage à 27 576 entrées est assez logique, 23ième de la semaine. Mais le film sera remarquablement stable pendant des mois : il sera 16 semaines entre 30 et 14 000 entrées! Il cumule alors 347 598 entrées, rien de très haut mais une carrière qui s'annonce très longue. D'autant que son interdiction aux moins de 18 ans l'empêchera d'être rapidement diffusé à la télévision (et les cassettes vidéos grand public n'existent pas encore), le million est donc envisageable.
affiche du film Orange mécanique
Mi-août, sa carrière s'accélère brièvement, à 47 602 entrées, puis rebaisse autour des 30 000 jusquà mi septembre. Le film cumule désormais 528 383 entrées, cela fait 21 semaines qu'il est à l'affiche et dans le top 30 hebdomadaire.

Et mi-septembre, le film sort de son contexte de diffusion assez confidentiel, et passe directement n°1 hebdomadaire, avec 187 032 entrées sur une seule semaine! Le bouche à oreille était là, la curiosité du public ne demandait qu'à pouvoir être satisfaite!
Il passera 4 autres semaines au-dessus des 100 000 entrées, dépassant le million.
Puis il baisse assez classiquement, avec encore deux semaines au-dessus des 50 000 entrées. Puis il sera stable pendant 6 semaines; il dépasse les 1,6M.
Il chute soudainement dans la zone des 20 000 entrées en semaine 35. Quoiqu'il en soit, c'est un magnifique succès, le plus gros de Stanley Kubrick, qui se fait un nom, après le succès de "2001 l'odyssée de l'espace" (qui est d'ailleurs repris en 1972).

Il sera pendant 43 semaines consécutives dans le top 30! Et quatre semaines plus tard, il passe les 2M d'entrées début mars 1973.

Sur 1972, il avait eu 1 739 642 entrées (13ième de l'année calendaire), en 1973 il ajoute 640 856 entrées, 59ième (cumul de 2 380 498).
En 1974, c'est 262 465 entrées de plus, cumul de 2 642 963 entrées. Puis il disparait de l'affiche.

Il est repris dès juin 1976, où il démarre en 3ième position hebdomadaire avec 88 427 entrées, on voit que le film n'aura pas été qu'un phénomène de mode dû à la curiosité liée aux débats sur la censure. Cette même semaine sont projetés avec très grand succès populaire "Taxi driver" et "Vol au dessus d'un nid de coucou", ce genre de thème attire le grand public en salle en 1976.
Il ajoute 700 689 entrées à son box office(52ième de l'année)! Avec quelques projections de 1975, son cumul est désormais de 3 344 745 spectateurs.
affiche du film Orange mécanique
En 1977, il continuera à être projeté, ajoutant 269 826 entrées; puis en 1978 c'est 388 164 entrées (cumul de 4M); en 1979 il réalise encore 317 323 entrées et en 1980 il a 292 311 spectateurs de plus à son box office, d'une parfaite stabilité! Du coup, discrêtement son cumul est passé à un magnifique 4 612 369 entrées! Parmi les sorties de 1972, il est passé devant "Il était une fois la révolution" pour rejoindre le podium, seuls "Les fous du stade" et "Dernier tango à Paris" font mieux.

En 1981, nouvelle reprise au début de l'été, nouveau succès : "Orange mécanique" réalisera 565 209 entrées dans l'année (encore 77ième sur l'année calendaire, malgré ses 9 ans d'âge), il passe à 5 177 578 entrées. "Le dernier tango à Paris" est dépassé.
Et l'année suivante il continue sur sa lancée, avec 246 109 entrées; puis en 1983 c'est 204 355 spectateurs de plus; en 1984, il ajoute 291 683 entrées. Son cumul est alors de 5 919 725 entrées, et il désormais le plus gros succès des sorties de 1972!

Sur les années suivantes, son exploitation continue, en tant que classique désormais, le genre de film qu'on ne peut voir qu'en salle et qui fait parti de la culture, même si un léger parfum d'interdit est toujours là quand on a enfin l'âge de pouvoir entrer dans la salle. Et il ajoute 123 931 entrées en 1985 (passage des 6M), puis 111 391 en 1986, 114 020 en 1987, et enfin 55 225 en 1988, puis le film est retiré de l'affiche avec un box office de 6 324 292 entrées.

Il va ressortir en grande pompe en 1992, pour les 20 ans du film : lors de sa sortie le 8 janvier, il frôle les 200 000 entrées en première semaine et est premier hebdomadaire! Il sera encore premier avec plus de 172 000 entrées en seconde semaine, il aura 4 semaines au dessus des 100 000 entrées! Et sur l'année 1992, c'est 1 019 158 entrées, 28ième de l'année calendaire! Avec quelques avant-premières en 1991, il cumule 7 346 923 entrées.
Il ajoute encore 35 775 en 1993, puis 115 499 en 1994 et 65 591 en 1995, pour un cumul de 7 563 788 entrées.

En février 1996, le film sort en cassette vidéo; puis en novembre il est diffusé sur Canal+ : c'est la fin du mythe du film seulement visible en salle de cinéma. Il réalisera tout de même encore 27 277 entrées (cumul de 7 591 065 entrées) mais son exploitation sera désormais plus classique, sans année à 10 000 entrées (et parfois sans entrées) avant une petite reprise en 2011 à 12 403 entrées. Et il continue à être diffusé de ci de là, notamment dans des rétrospectives Kubrick (qui est maintenant plus l'attrait du film auprès des spectateurs que son traitement de la violence).


Accueil internautes :
AC 8,4 (40 500). SC 8,0 (81 000). IMDB 8,3 (778 000). K 7,9 (127 000). FA 8,2 (166 000). D 8,6 (314 000).
Film très aimé et toujours connu partout.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression REGULIERE.
Entre 5000 et 10 000 entrées en cinq ans, et au moins 500 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
69 La reine des neiges 2 2019 7 527 785 USA

affiche de La reine des neiges 2
Le premier film avait marché très fort (5 072 946 entrées, chiffre CNC à fin 2019), et surtout avait eu une carrière portée par un bouche à oreille positif. Et la bande originale du premier film était devenu un classique.
Ce second film, après 6 ans d'attente, allait certainement démarrer bien plus haut que son prédécesseur, la question est plutôt de savoir s'il plaira assez pour se maintenir suffisamment et finir devant en cumul (plus de 5M d'entrées).

Sorti dès le 20 novembre, le démarrage est monstrueux : 2,1M d'entrées, hors vacances, soit quasiment le double de la meilleure semaine de "La reine des neiges", qui elle était en pleine vacances de Noël! Le score du premier film sera pulvérisé sans aucun doute!
Mais le film baisse assez vite, certes comme souvent pour des suites attendues, et il ne passe qu'une seule autre semaine au-dessus du million d'entrées, et que trois semaines au total au-dessus des 900 000. Pendant les vacances il ne remontera pas aussi haut. Le film est un peu moins apprécié que le premier, et il a surtout été un évènement en tant que suite.

Accueil internautes :
AC 7,0 (9800). SC 5,9 (8800). IMDB 6,8 (148 000). K 7,1 (195 000). FA 5,8 (10 300). D 7,1 (332 000).
Film bien aimé, ou peu aimé selon les sites (Sens critique, Film Affinity, et 7,1 sur Douban n'est pas très haut non plus). En dessous du premier film sur tous les sites.


Titre Année de sortie Entrées Pays
71 Les bidasses en folie 1971 7 460 911 France

affiche des Bidasses en folie
Au moments de la sortie des Bidasses en folie, en décembre 1971, Les Charlots sont surtout connus pour leurs chansons. Ils n'ont sorti qu'un seul film ("La grande Java", mais avec également Francis Blanche, qui attire le public plus âgé sur son seul nom) qui est encore à l'affiche au moment de la sortie des Bidasses en folie, film qui a été un joli succès au cours de 1971, avec 1,8M d'entrées en un an. On peut donc espérer là aussi un joli succès, pourquoi pas autour des 2M de cumul sur le temps, et 1M sera déjà un succès. Quant à Claude Zidi, c'est alors un parfait inconnu, qui signe son premier film (il était directeur de la photographie et scénariste sur "La grande java").

"Les bidasses en folie" sortent le 15 décembre pour les vacances de Noël, drôle de choix à priori, car en plus de plusieurs films purement familiaux, dans le registre comique "La folie des grandeurs" est sorti seulement une semaine avant, et le même jour sort également "Les pétroleuses" (Bardot + Cardinale) ainsi que le dernier James Bond ("Les diamants sont éternels"). Bref, "Les bidasses en folie" s'annonce plus comme un lointain outsider sur la période.

Effectivement, sa première semaine n'annonce pas du lourd, il est sixième avec 90 360 entrées, extrêmement loin des 674 799 entrées des "Aristochats" (mais devant "Les pétroleuses").
Mais sur les vacances, le film se débrouille pas si mal, ce qui fait qu'il finit 1971 avec 472 488 entrées, il profite tout de même des vacances (certes très loin des premiers, "Les Aristochats" dépassant 2,6M, "La folie des grandeurs" les 1,5M, "Lucky Luke" les 850 000, et même "Les pétroleuses" fait finalement un peu mieux sur les 16 jours. Seul James Bond est derrière, malgré le retour de Sean Connery pour jouer le personnage.
Et visiblement, le bouche à oreille est positif (oublions l'image actuelle du film), car si les deux films familiaux principaux baissent logiquement fortement, "Les bidasses en folie" passe aussi devant "Les pétroleuses" de nouveau, et est troisième hebdomadaire à la sortie des vacances, avec une baisse faible pour la période (le James Bond plonge par exemple). Il n'en est qu'à 722 587 entrées, mais il a toutes ses chances de faire aussi bien ou mieux que "La grande Java" (qui d'ailleurs profite de la sortie des "Bidasses en folie" pour engranger des entrées supplémentaires).
Il monte même au box office sa semaine suivante, avec un énorme score de 309 695 entrées alors que les vacances sont finies, ce qui lui permet de passer le million d'entrée.
Mais c'est très loin d'être fini, car en semaine 5, le film progresse encore, et passe les 400 000 entrées hebdomadaires, et devient n°1 de la semaine, devant le De Funès qui pourtant marche fort! Une sacrée surprise...
En sixième semaine, avec 405 607 entrées, il progresse encore un peu! Il cumule 1 839 312 spectateurs, "La grande Java" avait mis un an à atteindre ce cumul!
Il reste encore en tête du box office hebdomadaire les semaines suivantes, avec même 433 258 entrées début février en semaine 8, son record, passant les 3M dès la mi février! Il est alors tout proche de rattraper "La folie des grandeurs"...
Fin février, le film est toujours en tête, et en cumul il passe devant le De Funès, qui pourtant est lui aussi un succès! C'est tout à fait inattendu... Les jeunes raffolent du film, un groupe de comiques-star est né. Et il fait en cumul le triple du James Bond à ce stade...
Les 4M sont passés début mars, et les 4,5M fin mars, le film est alors encore en tête du classement hebdomadaire.
Il passe ainsi 11 semaines n°1, alors qu'il n'était que sixième à sa sortie et n'est passé n°1 qu'en cinquième semaine!
Les 5M sont dépassés avant la fin avril.
Fin avril, il est encore quatrième sur la semaine et au-dessus des 100 000 entrées, après plus de 4 mois à l'affiche! A titre de comparaison, le James Bond (qui est un joli succès et cumulera près de 2,5M d'entrées au final) sorti le même jour est 27ième à 28 618 entrées.
Cependant, en mai le succès du film se calme, et il prend une carrière habituelle, en baissant de semaine en semaine, il semble que les 6M seront difficile à atteindre, mais les producteurs auraient signé pour 2M d'entrées donc ce n'est pas un souci.
affiche des Bidasses en folie

Affiche japonaise
des "Bidasses en folie".

Fin juin, le film quitte même le top 30, alors que "La grande java" est rediffusé et dépasse les 2,2M.
Début juillet "Les bidasses en folie" franchit les 5,5M d'entrées, ce qui le place dans le top 30 des films français depuis 26 ans au box office français, impressionnant pour une petite production.
Cependant, le film, clairement une distraction d'été, va remonter au box office au cours de l'été, et marcher fort en cette période de vacances (de même la reprise de "La grande java"), et fin août ce sont les 6M qui sont franchis!
En septembre, il retombe autour des 30 000 entrées par semaine, puis passe en fin de mois sous les 20 000. Il faut dire que sort cette semaine là "Les fous du stade", le "nouveau film des Charlots" (comme on dit aussi à l'époque "le nouveau De Funès"). Puis sortira en décembre "Les Charlots font l'Espagne" (là leur nom est carrément dans le titre...).

Les Charlots deviennent super stars en cette année 1972 : "Les bidasses en folie" réalisent 5 878 414 entrées (1er de 1972) et cumule 6 350 902 spectateurs; "Les fous du stade" ont engrangé depuis septembre 3 930 724 entrées (second de 1972); "Les Charlots font l'Espagne" sorti fin décembre commence fort sa carrière avec 1 196 596 entrées (24ième); "La grande java" (sorti dès 1970 en province) réalise encore 570 622 entrées (58ième). Pas mal pour un groupe n'ayant sorti que ces films là et que depuis deux ans... S'ils sont considérés ringards dès les années 80, ils sont réellement adorés au début des années 70, les gens payent pour aller rire à leur humour. Et après 13 mois à l'affiche, "Les bidasses en folie" va encore attirer 1,1M de spectateurs!
Le film continuera à engranger des spectateurs en 1973 (238 241 entrées), 1974 (259 058), 1975 (159 583, année où il franchit les 7M d'entrées, premier film des années 70 à y parvenir!) et 1976 (107 810). Il est alors le 27ième plus gros succès depuis au moins 32 ans (et fin 1944).

Après une année de creux en 1977, le film ressort en 1978, avec encore 170 185 entrées, puis 91 096 entrées en 1979, 36 747 en 1980, puis 14 062 et 13 886 les deux années suivantes, et en 1984 il repassera pour la dernière fois au-dessus des 10 000 entrées annuelles.

Depuis 1985 il n'est quasiment plus passé en salle, mais il a eu de nombreuses diffusions à la télévision, avec 36 télédiffusions à fin 2022 (63ième film le plus diffusé de tous les temps), même s'il commence à être nettement moins diffusé désormais (aucun passage de 2020 à 2022 inclus).

Accueil internautes :
AC 4,8 (643). SC 4,9 (1400). IMDB 5,3 (603). K 7,0 (706). FA NS. D NS.
Le film est oublié des internautes même français, et peu ou pas aimé des internautes l'ayant vu.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
73 Le retour de Don Camillo 1953 7 425 550 Italie  France

affiche du Retour de Don Camillo
Le film a été tourné extrêmement vite, suite au succès du "Petit monde de Don Camillo", sorti en Italie en mars 1952 et en France en juin 52, toujours adapté des nouvelles de Guareschi. Le tournage a commencé dès décembre 1952 et c'est terminé fin février 1953, et le film sort en France dès le 5 juin 1953.
Le film est bien sûr attendu comme un énorme succès garanti, "Le petit monde de Don Camillo" a battu le record de rapidité d'un succès en France, au moment de la sortie de sa suite, le premier Don Camillo approche des 10M d'entrées en un an! (et est alors probablement à cette époque le plus gros succès de tous les temps en France)

La semaine précédent la sortie, "Le boulanger de Valorgue" est premier hebdomadaire (trois mois après sa sortie), et "Le petit monde de Don Camillo" est 9ième (un an après sa sortie), autant dire que Fernandel est encore et toujours au top!
Il commence son exclusivité dans trois salles parisiennes, directement avec 116 355 entrées, et plus de 200 000 en deux semaines. Il est battu largement sa seconde semaine par "Une reine est couronnée", documentaire sur le couronnement de la reine Elisabeth II, qui a eu lieu le 2 juin, et le documentaire sort dès le 12 juin en France! (le film fera 1,1M d'entrées en 3 semaines, 7 semaines n°1 et plus de 2M d'entrées en France en six mois!)
"Le retour de Don Camillo" va bien fonctionner sur quelques salles à travers la France pendant tout l'été et le début de l'automne, il enchaine 18 semaines dans le top 30 dont 16 dans le top 10 et 6 où il est premier, avec 15 semaines au-dessus de 50 000 dont 6 au-dessus des 100 000.

Mais c'est en fin septembre qu'il sera projetté plus massivement et c'est le triomphe, avec une semaine au dessus des 500 000 entrées, suivie de trois autres autour des 400 000! Il aura encore une semaine à 282 226 entrées, avant de passer légèrement sous les 200 000. Puis il remonte de nouveau au dessus des 250 000 à l'occasion du 11 novembre, et il restera encore deux semaines au dessus des 200 000. Et il passera encore les 4 semaines suivantes de décembre au dessus des 100 000.
Résultat sur 7 mois de 1953, le film aura été 15 fois premier, 28 fois dans le top 10 et les 30 semaines dans le top 30, 18 fois au dessus des 100 000 entrées dont 9 fois au dessus des 200 000, ainsi que 9 fois entre 50 et 100 000 entrées. Comme on s'en doutait c'est du lourd. Le tout pour un cumul de déjà 4 928 402 entrées! Plus gros succès sur l'année calendaire, suivi du "Boulanger de Valorgue" sorti trois mois plus tôt, puis du "Petit monde Don Camillo" sorti en juin 1952 (ces deux derniers au dessus des 4,5M), un triplé pour Fernandel, quelle année pour lui!

affiche du Retour de Don Camillo
Sur janvier 1954, il enchaine encore les semaines au-dessus des 100 000 entrées.
Puis il continue à baisser mais en restant au dessus des 50 000 sur février. Mais à la fin du mois, pour la première fois il passe sous les 50 000 et quitte le top 30, il aura passé 39 semaines consécutives dans le top 30.
Il y reviendra plusieurs fois en mars et avril, puis sa carrière se calme. Il n'aura pas eu les jambes du "Petit monde de Don Camillo". Cependant sa carrière sur 1954 reste très bonne, avec 1 711 524 entrées (25ième)(Fernandel place aussi "L'ennemi public n°1" 9ième à 2,5M, "Le mouton à 5 pattes" 12ième à 2,4M, "Mam'zelle Nitouche" 17ième à 2,1M, "Le boulanger de Valorgue" 90ième à 0,9M).
Il cumule alors 6 639 926 entrées, très légèrement devancé par "Sous le plus grand chapiterau du monde" qui est sorti en mars 1953 (et qui a eu 3,7M d'entrées en 1954!) mais devançant "Le boulanger de Valorgue" sorti en février 53 (5,5M d'entrées) et Violettes impériales sorti en décembre 1952 (6M).

Fin 1955 sort "La grande bagarre de Don Camillo". Fin 1956, "Le retour de Don Camillo" est monté à 7 158 363 entrées. Certes c'est 5M de moins que le premier film, mais il est le troisième plus gros succès depuis fin 1944 au moins et donc en 12 ans, et le second français, donc le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est un triomphe! ("Le petit monde de Don Camillo" a été hors norme).
Fin 1957, il cumule 7 211 175 entrées, toujours troisième.
Fin 1958, son box office est de 7 228 992 entrées, il n'est donc presque plus projeté; ce qui n'est pas le cas de "Violettes impériales", qui dépasse cette année-là "Le retour de Don Camillo", et la nouveauté "Le pont de la rivière Kwai" sorti en 57 l'a rattrapé aussi; "Le retour de Don Camillo" passe donc sixième, depuis au moins 14 ans.
Fin 1959, son box office est passé à 7 255 334 entrées, il ne progresse que très lentement désormais.

Dix ans plus tard, fin 1969, le film cumule 7 401 404 entrées, il est encore 18ième depuis fin 1944 soit en 25 ans. Cependant il aura eu une carrière rapide (pour l'époque), tout comme l'a eu aussi "Le petit monde de Don Camillo". Est-ce à cause des suites (en 1955, 1961 et 1965) qui ont été privilégiées à des ressorties? Du coup, des films sortis avant lui ont eu plus d'entrées de reprise dans les années 60 : "Le boulanger de Valorgue" est ainsi passé devant, de même que "Pour qui sonne le glas?", "Autant en emporte le vent" et "Blanche-Neige et les sept nains".

"Le retour de Don Camillo" fait parti des films les plus diffusés à la télévision française, avec 30 télédiffusions à fin 2022 (même si désormais c'est rarement en première partie de soirée), soit le top 120 des films les plus télédiffusés.

Accueil internautes :
AC 6,0 (717). SC 6,5 (1210). IMDB 7,3 (2000). K NS. FA NS. D NS.
Le film est encore moins vu que "Le petit monde de Don Camillo". Pour une fois rare, Sens critique note plus haut qu'Allociné, même si le peu de votes rend peu significatif le résultat.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
72 Le seigneur des anneaux - Le retour du roi 2003 7 433 097 Nouvelle-Zélande

affiche du Retour du roi
Suite au succcès au box office et à l'acceuil entousiaste du public des deux premiers, aucun suspens sur le fait que ce dernier épisode sera lui aussi un triomphe, juste arrivera-t-il à finir aussi haut?

Son démarrage bat celui du second épisode (qui avait battu celui du premier), en sortant comme les précédents à cheval sur le début des vacances de Noël. Avec 2,852M (2,936M avec des avant-premières), le film fait encore mieux que les précédents! Sur la semaine complète de vacances, il réalise encore plus de 2,1M d'entrées, là aussi mieux que les deux précédents; s'il était nécessaire, la preuve en chiffre que les deux premiers ont été adorés et la conclusion était super attendue.
Il enchaine ensuite avec deux semaines de baisse d'environ 50% avec la fin des vacances. Il reste au-dessus du second, au niveau du premier. Mais il continue a enchainer les fortes baisses, malgré ses nominations puis ses victoires aux Oscars, en 7 semaines il a fait 98% de ses entrées, et ne reste que 8 semaines dans le top 20. Un parcours de suite ultra attendue classique.
Il finit son exploitation à 7,36M d'entrées.

Tout comme les autres épisodes, il aura régulièrement des projections ponctuelles depuis les années 2010, ce qui lui a permis de passer devant "La vérité si je mens 2" en 2019 et "Le retour de Don Camillo" en 2022.


Accueil internautes :
AC 9,0 (114 000). SC 8,1 (101 000). IMDB 8,9 (1,698M). K 8,6 (475 000). FA 8,2 (183 000). D 9,3 (672 000).
Film adoré et très vu par les internautes.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression EXCEPTIONNELLE.
Entre 50 000 et 100 000 entrées en cinq ans.

Très belles reprises en 2018 et 2019.


Titre Année de sortie Entrées Pays
74 La vérité si je mens 2 2001 7 407 982 France

Affiche de La vérité si je mens 2
En 1997, "La vérité si je mens" a frôlé les 4,9M d'entrées. Le film avait été un succès surprise, avec un très bon bouche à oreille, il était resté 17 semaines dans le top 20 et avait multiplié par plus de 20 sa première semaine.
La suite débarque 4 ans plus tard, avec Gad Elmaleh au casting en plus, et un budget près de 4 fois plus élevé. Le démarrage sera sans aucun doute bien plus élevé que celui du premier film (542 000), mais pas certain qu'en cumul il tienne aussi bien, comme toute suite de succès. Un 4M ferait déjà la joie de tout le monde.

A noter que le chiffre distributeur est très surestimé, avec 420 000 entrées de trop!

Le film sort avec les vacances de février commencée (le 7 février), période favorable aux très gros scores. Mais la concurrence est féroce avec "Le placard" et "Le pacte des loups" qui marchent très fort.
Et c'est du très lourd, avec 2 253 085 spectateurs en 7 jours et 2 422 361 avec les avant-premières (le distributeur annonce 2,830M d'entrées, la vérité mon film c'est le meilleur!), soit la seconde plus grosse semaine de tous les temps selon les chiffres distributeurs (La vérité j'te dis), mais quatrième selon les chiffres officiels, derrière des films ayant fini de 10,3M à 8M et tous sortis dans la même configuration de vacances de février ou d'avril qui continuent.
Et on ne peut pas dire que le film est arrivée dans une période creuse : la compétition est pourtant énorme, les 4 premiers films cumulent plus de 4,5M d'entrées! (trois d'entre eux finiront à plus de 5M d'entrées!)

Avec l'aide des vacances, le film baisse sans s'effondrer au box office : 1 686 843 entrées (malgré la sortie à plus de 900 000 de "Ce que veulent les femmes" et trois autres films au-dessus des 450 000), les 4,1M déjà franchis.
Puis 1 121 885 entrées et il rejoint le club des champions en trois semaines!

Il passe second en semaine 4, avec la sortie réussie de "Hannibal", avec 680 639 entrées de plus (10 films au-dessus des 150 000 cette semaine-là!).
Puis il devient quatrième avec 429 388 entrées, et 291 866 entrées en semaine 6.
Il se stabilise en semaine 7, encore à 272 171 entrées et 6,9M de cumul (selon le distributeur, ma parole, il a dépassé les 7M dès la semaine 5).

Puis il baisse de nouveau fortement, à 115 834 entrées, avec l'arrivée de la comédie "La tour Montparnasse infernale" qui lui fait peut-être concurrence. C'est sa huitième et dernière semaine au-dessus des 100 000 entrées, et dans le top 10. Il passe les 7M.

A part une semaine de vacances en avril, il continuera à rapidement chuter; et disparaitra du top 30 dès début mai.
Il ressort pour la fête du cinéma (50 292 entrées) ce qui lui permet de franchir les 7,3M, qu'il complète doucement dans les stations balnéaires pendant l'été avec 60 000 entrées de plus en deux mois.

Une carrière très courte, un score de champion grâce aux mégas scores pendant les vacances de février.

Il aura une suite directe, curieusement qu'en 2012, encore un succès avec 4,11M d'entrées chiffre CNC (je t'jure la vie de ma mère, 4,6M annoncé par le distributeur...). Puis en 2019 il aura une préquelle (avec un tout autre casting donc) qui sera un très gros échec avec 194 717 entrées au total!

Accueil internautes :
AC 5,6 (17 900). SC 5,1 (16 600). IMDB 6,3 (3600). K NS. FA NS. D NS.
Film connu quasiment que des francophones, et très peu aimé.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.

Proche de zéro : que 24 entrées en 2019.


Titre Année de sortie Entrées Pays
70 Jour de fête 1949 7 461 939 France

Affiche de Jour de fête
Le film est tourné en 1947, en couleur avec un nouveau procédé (il devait être un des premiers films français tourné en couleur), avec une version en noir et blanc par sécurité. Et effectivement, la société photographique n'arrive pas à développer les pellicules couleurs, le film doit être projeté dans sa version N&B.
Mais les distributeurs français ne sont pas enthousiasmés par le film, qui reste sur les étagères, c'est son bon accueil à Londres en mars 1949 qui débloque le film, qui sort en juillet 1949 en France.

Bien leur en a pris, le film est un succès immédiat. Sur l'année calendaire 1949, il est 13ième avec 1 764 326 entrées.
Après un an d'exploitation, il aura attiré 2 917 717 festifs, son bouche à oreille le porte loin : il est désormais le quatrième plus gros succès des sorties de 1949 sur une année d'exploitation!
Et la tournée continue fort sur sa seconde années : après deux années d'exploitation, "Jour de fête" cumule 3 833 062 entrées, toujours quatrième des sorties de 1949.

Cinq ans et demi plus tard, fin 1956, il cumule 4 831 955 spectateurs, 22ième succès en 12 ans (et maintenant il est même 3ième des sorties de 1949, ayant dépassé "Fabiola"). Son exploitation est à peu près terminée à l'époque, il n'aura presque pas de projection en 3 ans, son cumul est de 4 836 437 entrées à fin 1959 (47ième en 15 ans, beaucoup de films ont progressé sur la fin des années 50 et sont passés au dessus de lui).

Affiche de Jour de fête
En 1964, Tati étant frustré de cette version en N&B non choisi, le film ressort dans une version avec quelques scènes en plus afin d'introduire la couleur, ajoutée sur certains plans avec la technique du pochoir. La bande son est aussi réenregistrée. Cependant il semble que le film ne soit sorti que dans une salle parisienne, et même s'il a tourné ailleurs ensuite, il n'a jamais atteint le top 30 hebdomadaire, ni n'est dans le top 300 annuel.

Fin 1976, le film cumule 5 282 334 entrées.
En février 1977 il ressort plus largement, avec une première semaine à 62 400 entrées, puis 73 260, et 66 870, et le film monte à 76 817, et encore en hausse à 78 714 entrées, puis 76 075, et 74 557, puis 64 371, on voit que le film plait carrément à la nouvelle génération des années 70! Il baissera enfin, mais sera encore 3 semaines dans le top 30, et sur l'année calendaire, il réalise 835 341 entrées (34ième annuel).
Il obtient un splendide box office de 6 117 675 entrées à fin 1977. Il est désormais second des films sortis en 1949, derrière la superproduction américaine "Jeanne d'Arc".

En 1995, grâce aux techniques actuelles la fille de Tati (qui a racheté les droits des films de son père) reconstitue le film en couleur tel que tourné par son père, et elle réutilise la bande-son restaurée en 1964.
Cette version du film ressort avec un certain succès, 217 480 entrées lors de son exclusivité (chiffre distributeur).

Fin 2000, "Jour de fête" cumule 6,71M d'entrées en France, il est toujours second des sorties de 1949, et il est 71ième plus gros succès en France depuis 56 ans.
Affiche de Jour de fête

Affiche pour les 70 ans du film, en projection ponctuelle dans le village du tournage.

Le film est déjà passé de nombreuses fois à la télé, il a eu trois versions, il est disponible en VHS (puis DVD, puis Blueray), sa carrière en salle semble terminée. Mais le film entre dans le dispositif "Ecole et cinéma" qui se développe au fil des années 2000, ce qu'il fait qu'il va bénéficier de séances scolaires, or le film va faire parti des choix préférés des instituteurs!

En 2003, il passe à 6,81M.
Deux ans plus tard, il est à 6,84M.
En 2008, il atteint les 7 millions! Il est alors 79ième plus gros succès depuis 1945.

Fin 2010, il est passé à 7,07M, cela fait 360 000 entrées gagnées en dix ans, et Jeanne d'Arc n'est plus très loin...
Fin 2011, c'est 7,08M, Jeanne d'Arc (qui n'a plus de projection) est à 7 092 799 entrées, tout près.
L'année suivante il manque juste quelques milliers d'entrées.
Et en 2013, "Jour de fête" passe officiellement plus gros succès des sorties de 1949, après 65 ans! Il cumule 7 154 143 entrées fin 2013.

Et il continuera comme ça sa carrière, à fin 2015 son box office est de 7 270 614 entrées. En fin 2018, c'est 7 365 654 entrées.

Il faut quand même bien préciser que ce film est un succès exceptionnel pour le dispositif "Ecole et cinéma", certains films font très peu d'entrées, et sont présents que peu d'années. C'est donc un vrai succès de choix du public. D'autant qu'en plus de ces séances scolaires, il y a aussi des projections classiques de reprise ponctuelle.

Accueil internautes :
AC 7,8 (3500). SC 7,3 (3700). IMDB 7,2 (8400). K NS. FA 7,2 (2600). D 7,6 (1900).
Pour un film des années 40, le film n'est pas oublié des internautes (sauf en Russie), et qui l'apprécient de plus (moins en Chine).


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression RARISSIME.
Plus de 100 000 entrées en cinq ans.

129 803 entrées en cinq ans, dont un excellent score de 59 000 entrées en 2022, après deux années plus calmes lors du covid.


Titre Année de sortie Entrées Pays
75 Aladdin 1993 7 354 705 USA

Affiche de Aladdin
"Aladdin" sera le "Disney de Noël" de 1993, il suit "La belle et la bête" qui avait été un très gros succès à près de 4,2M d'entrées, mais qui était sorti pour les vacances de la Toussaint et avait profité de Noël sans concurrence sérieuse pour y poursuivre sa carrière et profiter des deux périodes fastes de vacances; nettement mieux que "Bernard et Bianca au pays des kangourous" qui avait un peu déçu à 2,4M en 1991. Et précédemment, "La petite sirène" avait eu un beau succès à 3,2M d'entrées lors de sa première sortie, et "Oliver et compagnie" en 1989 avait attiré 2,8M de spectateurs.
On sera donc content si "Aladdin" dépasse les 3M.

En première semaine fin novembre, il attire 808 439 spectateurs (878 765 avec les deux semaines d'exclusivité qui avaient précédées au Grand Rex parisien), ce qui est très bien, "Bernard et Bianca au pays des kangourous" n'avaient eu que 231 845 entrées sur cette période et "La petite sirène" 285 025 entrées (et moins de 2000 entrées d'avant première). Le film plait aussi aux adultes, avec un tel démarrage il ne fait donc aucun doute que les 4M sont gagnés, et les 5M tout à fait faisables.
La seconde semaine monte même à 855 448 entrées, loin devant tout le monde! Là on peut envisager les 6M, c'est le retour de la belle époque où Disney faisait trembler le box office de Noël!
Et c'est encore 781 552 entrées alors que les vacances ne sont pas commencées, les 2,5M d'entrées déjà franchis.
La semaine suivante est à cheval sur les vacances, et le film remonte un peu à 838 894 entrées, les 3,3M sont dépassés, et tous les espoirs le sont aussi!
Et sur la semaine suivante de pleine vacances, "Aladdin" réalise sa meilleure semaine, en 5ième semaine, avec 1 230 610 entrées, son cumul est de 4 585 269 spectateurs.
Et c'est encore 957 521 entrées la semaine du Nouvel An! Le film dépasse les 5,5M au box office. Second meilleur score (derrière "Les Aristochats" en 1971) de tous les temps pour un dessin animé Disney en une seule exploitation! Alors qu'il est encore en plein exploitation...
Bien sûr, passé les vacances, le box office du film se calme, mais il reste à 339 541 entrées, ce qui montre qu'il n'attire pas que le public enfantin.
Il sera resté 7 semaines n°1 hebdomadaire. Il fait encore 254 061 entrées sa 8ième semaine et franchit les 6M. Puis 180 888 et 136 388 entrées, et en mars il franchira les 7M. Et maintenant il a le record du plus gros succès Disney en une exploitation!

Après "La belle et la bête", "Aladdin" aura confirmé qu'une nouvelle ère s'ouvre pour l'animation Disney, "Le roi lion" l'année suivante en est la consécration.
Ce que les classiques Disney ont fait au box office en plusieurs exploitations, les films des années 90 réussisent à le faire en une seule fois.
Le film sortant rapidement et avec énormément de succès en cassette vidéo, il ne sera plus exploité par la suite, avant les petites reprises ponctuelles depuis les années 2010.

Accueil internautes :
AC 8,6 (37 300). SC 7,5 (48 000). IMDB 8,0 (385 000). K 8,1 (236 600). FA 7,4 (103 000). D 8,2 (66 500).
Film beaucoup aimé.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression DISCRETE mais CONTINUE.
Entre 2000 et 5000 entrées en cinq ans, avec au minimum 200 entrées par an.



Titre Année de sortie Entrées Pays
76 Les aventures de Peter Pan 1953 7 349 554 USA

Affiche des Aventures de Peter Pan
Le film sort pour Noël 1953, il était sorti avec succès en février aux USA.
Jusqu'à présent, parmi les longs métrages d'animation Disney, seuls "Blanche-Neige" et "Cendrillon" ont créé l'évènement au box office français (sur deux ans d'exploitation, "Bambi" avait eu 2,2M d'entrées, "Dumbo" moins de 1,8M, "Pinocchio" je n'ai pas le chiffre mais en 17 ans il en était à 3,6M, "Alice au pays des merveilles" cumulait moins de 1,4M en 23 ans).

Le film réussit une très belle semaine de Noël à 366 198 entrées, puis 284 846 la semaine du Nouvel An. Mais curieusement le film baisse très vite, et s'il réapparait lors des vacances, il n'est que 10 fois présent dans le top 30 sur tout 1954. Fin 1954, il cumule 1,8M d'entrées. Au total lors de sa première exploitation il totalisera 2,2M d'entrées.

Le film ressort pour Noël 1965, où il réalise 61 320 entrées, puis 163 056 entrées la semaine de Noël, pas mal mais pas éblouissant, pour un film inédit pour les enfants de cette année, puis 188 020 entrées la seconde semaine de vacances. Ensuite il chute très vite.
En 1966 il aura réalisé au total un score correct de 579 792 entrées, il cumule désormais 3 041 958 entrées, avec ces 0,8M d'entrées de reprise. C'est un succès, mais rien d'extraordinaire.
Il continuera à être un peu diffusé les années suivantes, pour cumuler 3 277 315 entrées.
Affiche des Aventures de Peter Pan
En mars 1977, il ressort, et malgré que la période soit moins favorable que Noël pour le box office, cela va être une autre limonade! En effet, sa première semaine il est premier du box office (ce qui ne lui était pas arrivé en 1965-66) avec 217 638 entrées, magnifique (même si en 1977 les carrières sont devenues bien plus courtes, et les démarrages plus foudroyants).
Avec les vacances de Pâques, il enchaine avec 297 844 entrées! Puis encore 237 617 entrées, et "Peter Pan" passe les 4M!
Après les vacances, c'est encore 105 510 entrées, encore second, le film aura vraiment créé l'évènement, pas que des vacances.
Au total sur 1977, il ajoute 1 377 498 spectateurs à son cumul! Nettement mieux que la reprise de 1965-66! D'autant que son exploitation continue sur 1978, il dépasse les 4,8M de cumul. Un peu plus de 1,5M d'entrées lors de cette reprise.

Bien sûr, il va de nouveau ressortir, ce sera en mars 1986. Avec 184 712 entrées en première semaine, "Les aventures de Peter Pan" dépassent les 5M désormais.
En seconde semaine, le film fait un magnifique score de 261 168 spectateurs. Et ce sera ensuite 312 498 spectateurs! Même s'il n'est que 4ième de la semaine, vacances obligent. Le film profite à fond des vacances.
Et il fera encore une semaine légèrement au dessus des 100 000.
Au 23 décembre 1986, son box office est désormais de 6 118 540 entrées. En novembre 1987, il cumule 6 223 035 spectateurs. Il cumulera à la fin d'exploitation de cette reprise un peu plus de 6,3M d'entrées, 1,5M d'entrées de reprise donc, comme celle de 1977.

Et "Les aventures de Peter Pan" va encore ressortir en grande pompe, en juillet 1992; sa première semaine est moins forte que les deux reprises passées, mais cela reste bon (d'autant qu'en 1992 la fréquentation a bien chuté, et qu'il n'y a que 6 ans d'écart entre les deux reprises au lieu de 11 ans et 9 ans). Sans faire d'éclat, le film reste en salle et dans le top 20 jusqu'à la rentrée scolaire. Il continuera dans le top 30 jusqu'à la Toussaint, passant les 7M fin octobre. Et il sera même repris aux vacances de Noël, alors que "La belle et la bête" est en salle.
Avec 946 401 entrées cette année-là, 29ième de l'année, c'est encore une reprise à succès pour "Peter Pan". Il finit l'année à 7 243 671 entrées.

Fin 2010, il cumule 7 255 765 entrées. Au cours des années 2010 il aura de nombreuses projections ponctuelles à succès qui augmenteront peu à peu son box office.

Accueil internautes :
AC 8,0 (17 000). SC 7,0 (27 000). IMDB 7,3 (131 000). K 7,8 (27 700). FA 7,1 (32 600). D 8,4 (26 500).
Beucoup aimé.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression SIGNIFICATIVE et REGULIERE.
Entre 10 000 et 20 000 entrées en cinq ans et au moins 500 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
77 Les aventures de Rabbi Jacob 1973 7 307 609 France  Italie

Affiche des Aventures de Rabbi Jacob
Depuis neuf ans, Louis De Funès est LA super star, aucun doute que ce film sera un succès. Mais sera-t-il dans le haut du panier au-dessus des 5M, ou le déclin de l'acteur au box office va-t-il se poursuivre et le film finir sous les 2M? Car les résultats de deux de ses trois derniers films ont un peu déçu au box office : si "La folie des grandeurs" est un très gros succès à 5M d'entrées (chiffre à 1973), "Jo" n'atteint que 1,8M après deux ans, et "Sur un arbre perché" 1,6M. De Funès est désormais concurrencé au box office par de nouveaux arrivés : Les Charlots, qui plaisent beaucoup aux jeunes, et dont le dernier film ("Le grand bazar") sortira un mois et demi avant "Rabbi Jacob".
Mais après près de deux ans sans nouveau "De Funès" à l'affiche, son public devrait tout de même être attiré en masse, en tout cas le démarrage du film sera un bon test de la popularité de l'acteur, vu que le film repose uniquement sur ses épaules pour le casting.

Le film sort peu avant les vacances de la Toussaint, période très porteuse. Mais la concurrence est forte : la comédie avec Brel et Ventura et écrite par Veber "L'emmerdeur" est sorti 4 semaines plus tôt et marche fort, au dessus des 200 000, et "Le grand bazar" est encore au dessus des 100 000 entrées.
Et d'entrée de jeu, le film cartonne avec une première semaine à 557 289 entrées, suivi avec les vacances d'une semaine à 738 295 entrées, puis la troisième pour bien enfoncer le clou à 873 022 entrées! On s'incline, le patron est de retour : en trois semaines il aura battu le cumul de ses deux concurrents qui avaient un mois d'avance!
Affiche des Aventures de Rabbi Jacob

Affiche pour la reprise en version restaurée de 2019 des "Aventures de Rabbi Jacob".

Et le succès continue avec la semaine du 11 novembre à 478 867 entrées, puis la suivante à 392 961 entrées, les 3M sont déjà franchis! "L'emmerdeur" approche des 2M et "Le grand bazar" des 2,3M, déjà loin derrière.
Puis c'est encore 355 980 entrées en semaine 6, puis 241 361 entrées la semaine 7 et toujours premier (pour la dernière fois) malgré la sortie réussie du "Magnifique", avec Belmondo au sommet de sa forme.
Ensuite il continue fort en se stabilisant à 222 931 entrées, aucunement impacté par la sortie de "Je ne sais rien mais je dirais tout" (Pierre Richard et plusieurs seconds rôles connus).
Mais à l'approche des vacances, il faiblit, la concurrence est rude : "Le magnifique" cartonne, le dernier James Bond et "Mon nom est personne" sortent, la reprise de "Blanche-Neige" est un gigantesque succès, "Rabbi Jacob" descend à 130 509 entrées.
A Noël il remonte à 273 164 entrées, sans être dérangé par l'arrivée de "Mais où est donc passé la septième compagnie?" (quelle quantité de comédies fin 1973), dépassant les 4M d'entrées ("L'emmerdeur" est à 2,4M et "Le grand bazar" à 2,6M).
Et ce sera encore 281 520 entrées sur la fin d'année. Et en début 1974, il réalise encore 205 351 entrées, c'est sa 11ième semaine au-dessus des 200 000! Et la 12ième dans le top 10.
Après deux semaines de plus au dessus des 140 000 entrées, il franchit les 5M. "Le magnifique" repasse derrière lui malgré son succès. Et il réalise une dernière semaine au dessus des 100 000 entrées, ce sera la 15ième semaine consécutive au dessus des 100 000 entrées : malgré un quatrième trimestre qui a enchainé les comédies à succès d'acteurs comiques plus récents, De Funès est toujours LA super star!

Affiche des Aventures de Rabbi Jacob

Affiche pour une projection ponctuelle en version restaurée en 2019 des "Aventures de Rabbi Jacob" pendant la saison touristique à Houlgate en Normandie.

DLa semaine suivante, le nouveau film des Charlots sort ("Quatre Charlots mousquetaires"), encore un succès. Et puis "Les aventures de Rabbi Jacob" quitte le top 10, mais après 17 semaines!
Et il passe encore 9 semaines dans le top 30, alors qu'il cumule 5 755 723 entrées.

"Les aventures de Rabbi Jacob" cumule 4 546 689 entrées en 1973 (premier) et 1 863 189 en 1974 (13ième), son box office est alors de 6 409 878 entrées.
Pour comparer avec les comédies à succès qui l'ont concurrencé, à fin 1974 "Le grand bazar" cumule 3 384 477 entrées, "L'emmerdeur" 2 946 671, "Le magnifique" 2 673 432, "Je ne sais rien mais je dirais tout" 1 422 858, et "Mais où est donc passé la 7ième compagnie?" 3 386 176, et "Quatre Charlots mousquetaires" 1 914 677 entrées (et eux par contre entament leur déclin en 1974).

"Les aventures de Rabbi Jacob" aura encore une belle fin de carrière avec en 1975 encore 310 668 entrées, 188 323 en 1976, 126 270 en 1977 où il passe les 7M d'entrées, puis les trois années suivantes entre 92 et 64 000 entrées, en 1981 c'est sa fin d'exploitation avec 27 721 entrées.
Il cumule 7,295M d'entrées, plus gros succès des sorties de 1973, sixième fois que De Funès est en tête des sorties d'une année (et il le sera encore en 1979).

Désormais le succès du film se fera à la télévision (20 télédiffusions à 2020).
En 2019, malgré ses multiples diffusions à succès à la télévision, il a une petite reprise avec des projections sous forme d'évènements ponctuels, qui a du succès à plus de 10 000 entrées.

A noter aussi que son thème musical aura été un succès. Et le film a été adapté en 2002 en comédie musicale pour la scène.

"Les aventures de Rabbi Jacob" a été un franc succès hors de France : 2,9M d'entrées en Espagne, 2,5M en Allemagne,...

Accueil internautes :
AC 8,0 (31 000). SC 6,8 (32 000). IMDB 7,4 (13 000). K 7,8 (7800). FA 6,1 (1369). D 7,9 (576).
Ce film est aimé, spécialement des francophones, moins des hispanophones (et où il est peu connu des internautes). Très peu connu en Chine.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression grâce à une REPRISE REUSSIE.
Entre 10 000 et 20 000 entrées en cinq ans, mais au moins une année sous les 500 entrées.

Reprise en 2019.


Titre Année de sortie Entrées Pays
78 Danse avec les loups 1991 7 281 824 USA

Affiche de Danse avec les loups
Le film est sorti en novembre 1990 aux USA, il y est un gros succès de bouche à oreille, aidé aussi par ses 12 nominations aux oscars.
En France, il y a une certaine curiosité, mais cela fait une éternité que les westerns ne fonctionnent plus en salle. Et Kevin Costner est un peu connu du public français, essentiellement par "Les incorruptibles", mais ce n'est pas (encore) une star (depuis 4 ans, ses films ont eu nettement plus de succès aux USA qu'en France). De plus c'est son premier film en tant que réalisateur. En dehors d'une curiosité de cinéphiles, ce film de 3h risque d'avoir du mal à franchir le million.

Le film sort en février 1991 en France, sa première semaine est un joli succès, avec 342 044 entrées, mais que second derrière "Un flic à la maternelle" pourtant en seconde semaine.
Les deux premiers s'intervertisent la seconde semaine, et "Danse avec les loups" monte, avec 487 035 entrées : en France aussi le bouche à oreille est très bon.
En 3ième semaine, il termine Schwarzenneger en faisant 300 000 entrées de plus que lui, avec 485 956 entrées. Cela sent bon le phénomène en marche!
Et malgré trois grosses sorties, la semaine suivante le film reste en tête avec encore 433 336 entrées.
En 5ième semaine, lundi matin on apprend les 7 victoires aux Oscars, dont meilleur film, cela ne peut qu'aider une carrière déjà incroyable, et c'est 453 539 entrées de plus cette semaine là, le cumul est désormais de 2 201 910 entrées.
L'effet Oscars se fait sentir : 586 793 entrées la semaine suivante et son plus gros résultat hebdomadaire.
Avec 454 819 entrées, le film se maintient super haut, c'est sa 7ième semaine. Les 3M sont franchis.
Et 307 818 entrées de plus en semaine 8; puis il remonte à 391 749 entrées mi avril, puis 411 426 entrées (4M franchis); et la montée ne s'arrête pas, avec 428 087 entrées de plus (semaine 11).
On est mi-mai, et c'est encore un incroyable box office hebdomadaire de 302 466 en semaine 12, même s'il passe sous son score de première semaine pour la première fois, il est toujours premier depuis sa seconde semaine, sa stabilité est incroyable, on se croirait dans les années 60... Il a franchi les 5M.
Affiche de Danse avec les loups
La semaine suivante, il chute pour la première fois, à 194 780 entrées, tout en restant n°1.
Avec 134 095 entrées, en semaine 14, il est toujours premier; de même avec 113 038 sa semaine 15; et 122 665 en semaine 16.
Ce n'est qu'en semaine 17 qu'il quitte la place de n°1 et qu'il passe sous les 100 000 entrées hebdomadaires. On est mi-juin, cela fait 4 mois que le film est sorti.

Cinq semaines plus tard, encore n°4 hebdomadaire, "Danse avec les loups" franchit les 6M d'entrées.
"Robin des bois, prince des voleurs" sort en août et profite à fond de la nouvelle notoriété de Kevin Costner, qui désormais est une star qui attire sur son seul nom.
Fin août, "Danse avec les loups" passe les 6,5M, toujours dans le top 10.

Il passera 29 semaines consécutives dans le top 10! Et 43 semaines dans le top 30, 10 mois, puis après une semaine d'absence il y sera encore 7 semaines, quasiment un an... Il est alors aux portes des 7M, et premier des sorties de 1991, devant "Terminator 2" et son démarrage pourtant monstrueux comparé à celui de "Danse avec les loups : 1 688 616 entrées en première semaine!

Et ce n'est pas fini car au total sur 1992 il sera encore 19 fois dans le top 30, soit un total de 63 semaines dans le top 30!

Malgré cette longévité, sa carrière au cinéma est proche de zéro depuis 1995, dernière fois où il atteignait 1000 entrées dans l'année.

Accueil internautes :
AC 8,6 (32 200). SC 7,6 (23 000). IMDB 8,0 (249 000). K 8,1 (56 700). FA 7,4 (87 000). D 8,9 (74 000).
Film partout beaucoup aimé ou adoré.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
79 Les aventures de Bernard et Bianca 1977 7 243 120 USA

Affiche des Aventures de Bernard et Bianca
Le film est sorti en juin aux USA avec succès, il sort fin novembre en France, en tant que "Disney de Noël". C'est le premier inédit depuis "Robin des bois" en 1974, qui a eu 3,8M d'entrées lors de sa sortie. Et le précédent était "Les Aristochats" qui avait cartonné avec 6,2M d'entrées (et à cette époque le record du plus gros score d'un dessin animé estampillé Disney en une exploitation). Si on espère pas autant que "Les Aristochats" et son record, un résultat dans les eaux du "Robin des bois" serait très bien.

En démarrant à 517 000 entrées, "Bernard et Bianca" s'assure un franc succès; difficile de comparer les carrières avec "Robin des bois", qui était sorti dès fin octobre, celui-ci avait réalisé 421 000 entrées. "Les Aristochats" étaient sorti le 8 décembre, avec 533 000 entrées.
"Bernard et Bianca" augmente en seconde semaine, excellent signe, avec 531 980 entrées. Puis 433 474 avant les vacances.
Sur la semaine de Noël il passe à 715 730 entrées ("Les Aristochats" avec plus de 1,4M sur 10 jours explosait tout... là on ne sera clairement pas du niveau de ce film). Puis les derniers jours de 1977 il ajoute 511 096 entrées, largement premier. Et avec 2,7M de cumul, il bat déjà nettement "La guerre des étoiles" sorti en octobre (2,4M) ou le dernier James Bond (2,5M).
En ajoutant 527 180 sur les dix premiers jours de 1978, il dépasse les 3,2M de cumul.
Après les vacances, il cède la tête du classement, mais continue à faire rêver petits et grands, avec 169 990 entrées de plus, puis 115 667, puis il passe sous les 100 000 deux semaines, avant de remonter à près de 180 000 entrées la seconde semaine de février. Puis c'est 187 073 spectateurs de plus, 3ième hebdomadaire, il en profite pour passer les 4M de cumul, et il est déjà nettement premier des sorties de 1977. Le film plait vraiment, et il continue à attirer pour le retour des vacances.
Et il ajoute encore 144 923 entrées, on est fin février, dans sa 13ième semaine!
Il baisse ensuite assez nettement, mais passe encore 7 semaines dans le top 30, rmontant même dans le top 10 à l'occasion des vacances de Pâques. Il cumule alors 4,6M.

Sur 1977, il aura eu 2 709 324 entrées (3ième sur l'année calendaire), puis 2 192 856 sur 1978 (9ième), il ajoutera 143 604 entrées en 1979, et quelques milliers en 1980 avant d'être retiré de l'affiche; il cumule lors de cette première exploitation 5 049 424 entrées, ce qui est exceptionnel, non seulement premier des films sortis en 1977 à cette date là, mais également second plus gros succès d'un Disney en une exploitation, derrière"Les Aristochats" et devant "Cendrillon".
Disque des Aventures de Bernard et Bianca

Pochette du 33T de l'histoire du film "Les aventures de Bernard et Bianca" racontée par Annie Cordy avec les voix et musiques du dessin animé.

Comme toujours avec Disney, il y a une multitude de produits qui accompagnent le film : disques, livres, jeux, peluches, etc, plus les partenaires alimentaires et autres.

Le film sera invisible jusqu'en 1987, où il ressort à l'occasion de ses dix ans, au tout début décembre, en tant que "Disney de Noël".
En première semaine, il se comporte presque aussi bien que certains inédits du studio sortis pour Noël : 244 186 entrées ("Basil détective privé", à la même période en 1986 démarre avec 267 626 entrées, il finira son exclusivité avec 2,276M d'entrées).
Puis ce sera 364 280 entrées en seconde semaine, puis 412 967 avec l'arrivée des vacances, et ensuite 464 590 en pleine vacances, ce qui lui permet de dépasser largement les 6M.
Il fait encore 269 069 au début janvier, et avec la fin des vacances il chute à 67 681 entrées, toujours dans le top 10.
Il passe les 7M de cumul mi février.
Au total, au cours de cette reprise, il aura eu 1 519 269 entrées sur décembre 1987, puis 617 608 entrées sur 1988, et encore 32 369 sur 1989 avant d'être retiré de l'affiche. Sa reprise a cumulé 2 169 246 entrées, tout proche de l'exclusivité de "Basil" l'année précédente! Et son cumul est désormais de 7 218 670 spectateurs.

Il ajoutera quelques milliers d'entrées lors de projections ponctuelles depuis la fin des années 2000.

Une suite sortira en 1991, "Bernard et Bianca au pays des kangourous", qui aura moins de succès (2,4M d'entrées au final).


Accueil internautes :
AC 7,4 (4600). SC 6,8 (17 100). IMDB 6,9 (64 000). K 7,7 (8200). FA 6,2 (28 200). D 8,1 (800).
Film relativement aimé. Quasi inconnu en Chine.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression DISCRETE mais CONTINUE.
Entre 2000 et 5000 entrées en cinq ans, avec au minimum 200 entrées par an.

Jolis petits scores en 2018.


Titre Année de sortie Entrées Pays
80 Jean de Florette 1986 7 225 333 France

Affiche de Jean de Florette
Le film est une adaptation du roman, écrit par Pagnol après la réalisation de "Manon des sources", qui développe l'histoire du père de Manon, inédit par rapport à l'histoire du premier film réalisé par Pagnol. "Manon des sources (1953) fut un succès à sa sortie, avec 3,7M d'entrées sur ses deux premières années (6ième plus gros succès des sorties de cette année) et 4 279 009 entrées au total.
"Jean de Florette" sort le 27 août, avec énormément de publicité, il faut que le film marche fort, car dès le 19 novembre sortira "Manon des sources" dont le succès dépendra de celui de "Jean de Florette", et le budget des deux films réunis est élevé.

Sa première semaine est sans mauvaise surprise un gros succès, de quoi rassurer Claude Berri : 1 153 530 entrées (et 15 166 de plus avec des avant-premières), le film survole de très haut le reste du box office de la semaine. Et l'accueil du premier public est bon, le film devrait passer aisément les 3M.
Le film baisse classiquement en seconde semaine, sans être trop impacté par la fin des vacances scolaires, à 764 139 entrées, puis un bon maintien en troisième semaine, malgré la sortie de "La couleur pourpre" qui vise le même public, avec 648 805 entrées, les 2,5M sont franchis.
La semaine suivante, "Top Gun" fait un bon score, mais "Jean de Florette reste premier de peu, avec 491 926 spectateurs de plus, et les 3M de passés.
Et en semaine 5, de nouveau son maintien est bon, il baisse lentement depuis sa seconde semaine, avec 448 973 entrées (3,5M passé), sa carrière devient de plus en plus excellente! S'il réussit à maintenir un tel rythme, les 5M sont faisables.
Mais en semaine 6, la sortie de "Mission" (Palme d'or) l'impacte plus, il descend à 321 649 entrées, légèrement dépassé par "Mission".
Puis "Aliens, le retour" sort avec un gros succès, même si ce n'est pas vraiment le même public, et "Jean de Florette passe troisième sur la semaine, cependant avec seulement une baisse modeste, et encore 282 500 entrées. Les 4M sont franchis.
En semaine 8, sortie des "Frères Pétard" avec gros succès, "Jean de Florette" passe quatrième, mais il reste stable avec 276 206 entrées, sa carrière est petit à petit passé de succès grâce à la publicité à succès grâce au bouche à oreille excellent.
Affiche de Jean de Florette
La semaine suivante, à cheval sur le début des vacances de la Toussaint, "Cobra" sort en plein Stallone-mania (énorme succès sur sa première semaine avec plus de 1,1M d'entrées), et la comédie "Twist again à Moscou" réussit son démarrage à près de 470 000 entrées. Plus la reprise de "Bambi" qui démarre très bien à près de 300 000 entrées, la concurrence des nouveautés est féroce pour l'accès aux salles. Malgré ça, "Jean de Florette se maintient encore et toujours, avec encore 243 763 entrées, et il passe désormais devant "Mission" et "Aliens"!
Alors que "Cobra" chute fortement, "Jean de Florette" profite des vacances scolaires pour se maintenir à 245 304 entrées.
La semaine post-vacances, son score reste énorme, avec 219 738 entrées, il remonte même 4ième, malgré un nouveau film arrivé n°1. Ses maintiens sont incroyables, il dépasse maintenant les 5M d'entrées de cumul.
Et encore plus fort la semaine suivante, précédent la sortie de "Manon des sources", le film redevient premier, en semaine 12! Son score est remonté à 260 476 entrées! Cela fait 6 semaines qu'il reste dans la tranche des 200 000 entrées hebdomadaires!
Et avec la sortie de "Manon des sources" (gros carton à 1,242M d'entrées), "Jean de Florette" au lieu de se faire éclipser, reprend encore des forces, avec 304 947 entrées. Et la semaine suivante c'est encore 250 871 entrées...
Il faudra attendre sa semaine 15 pour le voir passer pour la première fois sous les 200 000, et encore de peu (195 615)(à titre de comparaison, "Cobra" n'est déjà plus qu'à 42 058). Il passe les 6M d'entrées!
Et en semaine 16, il baisse plus nettement, avec 126 434 entrées, mais les vacances de Noël commencent le week-end suivant. Et il est encore huitième du classement hebdomadaire!
Affiche de Jean de Florette

Affiche américaine de "Jean de Florette".

Mais pour la première semaine à cheval sur les vacances, c'est la sortie de l'artillerie lourde, avec "Les fugitifs" et "Le nom de la Rose", et même si aucun des deux ne fait le million sur cette semaine-là, ils prennent de nombreuses salles, plus 4 films familiaux qui marchent (plus quelques échecs aussi parmi les sorties de la semaine, tels "Howard une nouvelle race de héro", "La folle journée de Ferris Bueller" ou "Jumpin' Jack Flash" pour ne parler que des films connus). Et si "Jean de Florette" se maintient 8ième, par contre il baisse à 91 144 entrées sur la semaine, il aura été 16 semaines consécutives au-dessus des 100 000 entrées!
Et il remonte au-dessus des 100 000 à 121 233 entrées, tout en restant 8ième, pour la semaine complète de vacances.
Et la semaine du Nouvel an, il repasse en dessous, à 90 153 entrées. C'est sa dernière semaine dans le top 10, soit 19 semaines de suite, plus de 4 mois! Et les 6,5M de cumul sont passés.

Après les vacances il chute fortement, sous les 50 000, mais il restera encore 5 semaines dans le top 30, soit 24 semaines consécutives!
Il sera encore diffusé le long de l'année, et retournera dans le top 30 de juillet à septembre, ainsi que "Manon des sources". Les 7M sont franchis en août 1987, cela fait un an qu'il est sorti.

En 1986 il est premier de l'année calendaire avec 6 476 186 entrées, et en 1987 il est encore 47ième avec 700 959 entrées, il cumule alors 7 177 145 entrées.
Il terminera quasiment sa carrière en 1988, car il sera télédiffusé sous forme de téléfilm plus long dès décembre 1988.
C'est le plus gros succès des sorties de 1986, le second est "Manon des sources", les deux volets d'une même histoire aux deux premières places, la chose est unique dans l'histoire du box office français, pari réussi pour Caude Berri!

A l'étranger, il aura eu du succès aux Etats-Unis, avec 1,3M d'entrées estimées. Excellent pour un film en langue française.


Accueil internautes :
AC 7,8 (5833). SC 7,2 (7200). IMDB 8,0 (25 000). K 7,9 (2073). FA 7,7 (2157). D 8,3 (3414).
Selon les sites, film franchement aimé ou adoré.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LENTE mais REGULIERE.
Entre 500 et 2000 entrées en cinq ans mais au moins 100 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
81 Star Wars : épisode 3 - La revanche des Sith 2005 7 205 953 USA

Affiche de Star Wars épisode III, la revanche des Sith
Même si la prélogie a ses détracteurs (et même ses haineux), cet ultime épisode permettant de découvrir la naissance de Dark Vador est ultra attendu par les fans. Il devrait donc avoir un fort démarrage puis chuter rapidement. S'il fait un peu plus que "L'attaque des clones" trois ans plus tôt (5,61M d'entrées), cela reproduirait le schéma du "Retour du Jedi" (qui fini sous "La guerre des étoiles" et au-dessus de "L'empire contre-attaque"), le grand public contrebalancerait alors un peu la haine de certains fans actifs de la trilogie originelle anti-prélogie.
Il sera pertinant de comparer son box office avec celui de "L'attaque des clones", sorti à la même date trois ans plus tôt, et déjà une suite.

Dès le premier jour, il est clair que le film sera un gros succès malgré la mode médiatique de dénigrement des deux premiers films (en 2005, il déjà est de bon ton de ne pas aimer les deux premiers épisodes de la prélogie), le score de "L'attaque des clones" n'est bien sûr pas encore gagné sur le premier jour, "La revanche des Sith" peut s'effondrer, mais il est certain que le film fera les 4M, car il réalise (sous réserve, car chiffres distributeur, ainsi que ceux qui suivent) 641 799 entrées premier jour, contre 453 203 pour "L'attaque des clones"! 1,4 fois le score de l'épisode 2! s'il conserverait ce coefficient, cela amènerait "La revanche des Sith" à 7,945M d'entrées, soit le meilleur score des 6 films! Bien sûr, il faut tenir compte de l'effet "ultime épisode" (il n'est pas encore question de la postlogie, qui sortira 10 ans plus tard), et de la curiosité vis à vis de la conclusion certes connue mais dont les fans souhaitent impatiemment connaitre le "comment" (bravo au distributeur Fox d'avoir réussi à créer une telle attente sur une histoire dont on connait la fin). Et ces premiers fans sont ravis du film (mais comme les premiers spectateurs le furent de "L'attaque des clones").
Sur les 5 jours incluant le week-end, c'est déjà 2,705M d'entrées! "L'attaque des clones" n'avait pas atteint 1,5M... Le coefficient devient énorme, à 1,81! cela ferait 10M d'entrées de final s'il réussissait à maintenir un tel écart! Mais il faut préciser que "L'attaque des clones" a eu un très petit coefficient premier jour/premier week-end.
Sur la semaine complète, c'est 3,303M d'entrées! Troisième meilleur démarrage de tous les temps, et meilleur démarrage d'un film étranger! De plus hors vacances et sans jour férié! Un vrai exploit! (les deux premiers meilleurs démarrages sont sur une semaine avec des vacances) Et son coefficient par rapport à "L'attaque des clones" reste élevé à 1,65, ce qui fait encore un cumul à 9,25M... A voir s'il se maintiendra comme "L'attaque des clones" désormais.

Affiche de Star Wars épisode III, la revanche des Sith
En seconde semaine, "La revanche des Sith" chute lourdement, -57%, il réalise encore 1,4M d'entrées, soit 4,727M de cumul, mais le film est parti pour avoir la carrière classique d'une suite (d'autant qu'il n'y aura rien avant la fête du cinéma fin juin pour l'aider). "L'attaque des clones" avait eu une très belle résistance et n'avait baissé que de 32%, il approchait des 1,4M d'entrées en seconde semaine, (3,371M de cumul), on se retrouve donc sur une base égale au niveau de la seconde semaine.
Le coefficient est passé à 1,4, ce qui projetterait le résultat final à 7,87M pour "La revanche des Sith"; mais en tenant compte de la seconde semaine presque équivalente, "La revanche des Sith" en gardant désormais la trajectoire de "L'attaque des clones" finirait à 6,97M. Mais s'il continue à chuter aussi rapidement, il finirait même au niveau de "L'attaque des clones", ce qui serait une déception suite à ce démarrage et confirmerait un certain rejet du public pour la prélogie en dehors des fans (quand même nombreux puisque ce démarrage de toute façon établit le succès, et puisque d'ors et déjà au dessus de "L'Empire contre-attaque" et du "Retour du Jedi")...

Heureusement, "La revanche des Sith" ne baisse que de 34% en troisième semaine, cela fait encore 0,944M de plus, avec un cumul de 5,671M, et "L'attaque des clones" est déjà dépassé.

Avec une baisse maitrisée de 39%, et 0,579M entrées de plus, les 6,25M d'entrées sont franchies. C'est sa 4ième et dernière semaine en tête.
La semaine suivante précède la fête du cinéma, et c'est une chute sévère de 55% à 0,260M d'entrées. "Batman begins" est sorti avec un joli succès et vise le même public amateur de fantastique/action (et "Les poupées russes" marche encore mieux au box office de la semaine).
Heureusement "La revanche des Sith" profite de la fête du cinéma avec +5% et 0,273M de plus. "La revanche des Sith" n'est pas destiné aux plus jeunes enfants contrairement à "La menace fantôme", donc l'arrivée avec éclat de "Madagascar" n'a pas dû trop faire souffir le film.
Il aura encore deux semaines au dessus des 100 000 (soit 8 au total, contre 7 pour "L'attaque des clones") qui lui permettent de franchir les 7M.
Il sera au total 11 semaines dans le top 20, une de plus que "L'attaque des clones".

Affiche de Star Wars épisode III, la revanche des Sith
En conclusion sur la comparaison entre les deux épisodes, non seulement "La revanche des Sith" a tout éclaté lors de son démarrage (1,3M de plus!), mais une fois la chute de la seconde semaine qui l'a ramené au niveau de "L'attaque des clones" il aura aussi un peu mieux résisté.

Fin 2005, le CNC comptabilise 7,16M d'entrées pour "La revanche des Sith", à trois cheveux de "La menace fantôme" (7,19M) et devant "La guerre des étoiles" (6,45M incluant toutes les reprises) puis "L'attaque des clones" (5,62M), "Le retour du Jedi" (4,25M) et "L'empire contre-attaque" (4,054M, y compris les 1,168M de 1997).
Fin 2006, le cumul de "La revanche des Sith" est de 7,23M par le CNC, devant "La menace fantôme", désormais plus gros succès de la saga (de 6 films à l'époque). Pour être revu à la baisse à 7,20M en 2009... cela a été le yoyo entre lui et "La menace fantôme" pendant quelques années selon les informations du CNC contradictoires pour "La menace fantôm" aussi... Je ne connais pas la raison de ces erreurs de la part du CNC. Quoiqu'il en soit, en 2012 la reprise 3D de "La menace fantôme" termine le duel. Puis "Le réveil de la Force" le dépasse aussi largement, "La revanche des Sith" est désormais le 3ième plus gros succès des 9 films "Star Wars" ainsi que des films dérivés.

Accueil internautes :
AC 8,4 (70 000). SC 6,9 (61 000). IMDB 7,5 (735 000). K 8,1 (275 000). FA 7,1 (101 000). D 8,4 (92 000).
Film beaucoup aimé, et le préféré de la prélogie.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
82 Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban 2004 7 157 735 Royaume-Uni

Affiche de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Troisième épisode d'Harry Potter. Les deux premiers ont été des monstres au box office français! Celui-ci sera forcément un énorme succès.
Mais si les auteurs des films respectent les livres, alors à partir de ce tome les films seront de moins en moins familiaux, et il va falloir bien gérer le virage de l'image d'Harry Potter par le distributeur. Egalement l'histoire se complexifie, et il deviendra de plus en plus important de ne pas perdre les spectateurs n'ayant pas vu (ou oublié) les films précédents.
Les deux premiers films étaient sorti à un an d'écart, pour Noël. Il y aura 18 mois d'écart cette fois-ci, "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban" sort le 2 juin.

Son démarrage se situe exactement à mi-chemin entre ceux des deux premiers films (le second gardant son record à 2,7M), le film devrait donc terminer sous le second épisode, d'autant que la période de début juin est nettement moins favorable que celle de début décembre pour la suite de sa carrière.
C'est tout de même un énorme 2,5M d'entrées en une semaine! Avec Harry Potter c'est à chaque fois du très très lourd! Pour comparer de manière plus large, c'est le 8ième meilleur démarrage de tous les temps, et le 3ième pour un film étranger! A la sortie du film, parmi les 5 meilleurs démarrages de films étrangers, il y a les trois Harry Potter!

Après son énorme départ, le film baisse classiquement avec -36% et -42%. Il dépasse alors les 5M d'entrées, en seulement 3 semaines.
En quatrième semaine, c'est la fête du cinéma, et il ne perd que 18% (sortie de "Shrek 2" qui écrase tout), puis il baisse assez rapidement et classiquement, il ne reste que 10 semaines dans le top 20.

Il termine l'année à 6,89M d'entrées, troisième des sorties de 2004. C'est une surprise que "Shrek 2" finisse avec 200 000 entrées d'avance. Quant au n°1, "Les choristes" personne ne s'y attendait! "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban" est 77ième plus gros succès au box office français depuis 60 ans.
Fin 2005, il est monté à 7,06M d'entrées, 72ième depuis 61 ans désormais, et 60 000 entrées derrière "Shrek2".
En 2007, il progresse à 7,08M ("Shrek 2" progresse tout autant), et il dépasse maintenant "La chèvre" et "Les deux tours".
En 2018, il aura passé "Jeanne d'Arc" et "Samson et Dalila", grâce aux marathon Harry Potter organisés autour de la reprise de "Harry Potter à l'école des sorciers". Et en 2020, ce sera "Shrek 2", ce qui finalement lui permettra de devenir n°2 des sorties de l'année 2004.
C'est aussi un gros succès de télévision : en 2020 il en est déjà à sa sixième télédiffusion, et réalise encore la seconde meilleure audience annuelle!


Accueil internautes :
AC 8,0 (64 000). SC 7,0 (62 000). IMDB 7,9 (576 000). K 8,2 (441 000). FA 6,9 (80 000). D 8,8 (533 000).
Film franchement bien aimé partout.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression EXCEPTIONNELLE.
Entre 50 000 et 100 000 entrées en cinq ans.

Notamment grâce aux reprises à franc succès de 2018 (marathons Harry Potter) et 2020 (réouverture des salles post-covid).


Titre Année de sortie Entrées Pays
83 Shrek 2 2004 7 143 015 USA

Affiche de Shrek 2
Avec 4,08M d'entrées, "Shrek" avait été un très gros succès en France en 2001, avec une carrière en longueur, parmi les premiers sur tout l'été, et qui s'était même poursuivie jusqu'en 2002.
Pour la suite, on s'attend donc à un gros démarrage (mais à une carrière moins longue, comme généralement avec les suites de film à succès qui ont plu).

"Shrek 2" sort le 23 juin. Alors certes, "Shrek 2" a 906 copies quand le premier en avait eu 669 lors de sa sortie, certes dimanche, lundi et mardi sont les trois jours de la fête du cinéma (cette année, formule sur trois jours avec un ticket à 1,50€), mais il y a encore école toute cette semaine-là alors que "Shrek" était sorti alors que les vacances venaient de commencer. Et surtout, un tel résultat est monstrueux : 2 238 286 entrées en une seule semaine! (chiffre distributeur) Il avait fallu 4 semaines à "Shrek" pour atteindre ce nombre! Clairement, le premier avait été beaucoup aimé! D'autant qu'il y avait quand même le choix pour le public occasionnel à cette fête du cinéma, avec le troisième Harry Potter en continuation...
Là "Shrek 2" a vraiment impressionné, mais sa seconde semaine, avec seulement 33% de baisse, impressionne aussi! Avec encore 1,5M d'entrées, il ne s'effondre pas malgré la fin de la fête du cinéma, ses premiers spectateurs en disent du bien pour la seconde semaine et le début des vacances.
Son visuel est nettement en dessous de celui du "Monde de Némo" sorti quelques mois plus tôt, mais son humour plait aussi aux adolescents et aux jeunes, avec notamment des références culturelles contemporaines et des clins d'oeil que le public enfantin ne perçoit pas, et comme celui-ci aussi s'amuse, le film attire et satisfait plusieurs publics.
Et en troisième semaine il ne perd que 15%! Il cumule du coup 5M d'entrées en 3 semaines, déjà 1M de plus que "Shrek" en un an!

La suite de sa carrière est plus classique, mais il restera tout de même au-dessus des 100 000 tout l'été, et il quittera le top 20 mi septembre, après 12 semaines.
Il franchit les 7M en cours d'automne.
En fin d'année il a cumulé 7,09M d'entrées (chiffre CNC), il est 68ième plus gros succès depuis 60 ans, il méritait donc une place de n°1 bien qu'il soit second des sorties de l'année 2004 (à fin 2005, car en 2020 il passe même 3ième derrière "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban").
Fin 2005, il est à 7,12M et 67ième plus gros succès au box office français. Il passe à 7,14M en 2007 lors de la sortie de "Shrek 3".

Accueil internautes :
AC 7,8 (53 000). SC 6,6 (43 000). IMDB 7,2 (439 000). K 7,7 (263 000). FA 7,0 (130 000). D 7,6 (97 000).
Le film est bien aimé (un peu moins chez les internautes utilisant la langue chinoise), même si moins que le premier.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LENTE et IRREGULIERE.
Entre 500 et 2000 entrées en cinq ans et parfois moins de 100 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
83 Le seigneur des anneaux - Les deux tours 2002 7 137 790 Nouvelle-Zélande

affiche des Deux tours
Suite au succcès au box office et à l'acceuil entousiaste du public du premier épisode, on s'attend à un très gros démarrage.

Avec 2 408 681 entrées sur la semaine à cheval sur les vacances de Noël, puis une seconde énorme semaine à 2 084 817 entrées, "Les deux tours" fait mieux que le premier, qui n'avait eu aucune semaine à 2M. Et s'il baisse plus vite en troisième semaine, il reste au niveau de la troisième semaine de "La communauté de l'anneau", au dessus de 1,1M.
Les semaines post-vacances, il est légèrement en dessous de ce que faisait le premier film, mais si l'écart entre les deux se réduit, l'avance prise lors des deux premières semaines ne sera pas rattrapée et le second film finira légèrement devant le premier en cumul.
Il passera 7 semaines au-dessus des 100 000 et 10 semaines dans le top 10, avec des chutes assez fortes, classiques d'une suite attendue.

Lors de la sortie du "Retour du roi" un an plus tard, il sera repris avec succès (autour de 90 000 entrées) qui lui permettent de passer les 7M d'entrées (7,07M).

Tout comme les autres épisodes, il aura régulièrement des projections ponctuelles au cours des années 2010, ce qui lui a permis de passer devant "La chèvre" en 2013, devant "Jeanne d'Arc" en 2018 et devant "Samson et Dalila" en 2019.

Accueil internautes :
AC 9,0 (95 200). SC 7,9 (82 900). IMDB 8,7 (1,535M). K 8,6 (459 000). FA 8,0 (168 000). D 9,2 (626 000).
Film adoré et très vu par les internautes.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression FORTE et REGULIERE.
Entre 20 000 et 50 000 entrées en cinq ans et au moins 1000 entrées par an.

Surtout grâce aux reprises de 2018 et 2019.


Titre Année de sortie Entrées Pays
85 Samson et Dalila 1951 7 116 461 USA

Affiche de Samson et Dalila
Le film est sorti en exclusivité à New York dès fin 1949, il sera un succès aux USA au cours de 1950; il ne sort en France qu'en octobre 1951.
Cecil B. De Mille est déjà un réalisateur connu en France, notamment pour ses films spectaculaires, déjà à l'époque du muet. L'histoire de Samson et Dalila est connu du public et attractive, et je n'ai trouvé qu'une version antérieure de cette histoire biblique en long métrage : un film muet autrichien de 1922 (alors qu'il y en a eu de multiples après le succès international du film de De Mille). Le film a donc tout pour connaitre le succès en France.

Je n'ai pas les informations sur sa carrière en fin 1951, mais sur 1952 "Samson et Dalila" réalise 2 831 610 entrées, 3ième sur l'année calendaire. Ce qui est bien mais pas si spectaculaire; il faut dire que niveau box office, cette année là en 6 mois "Le petit monde de Don Camillo" et son petit budget a tout éclaté avec plus de 6,6M d'entrées qui rendent ternes tous les autres. Mais à cette époque l'exploitation se fait sur la durée de plusieurs années, difficile de juger pour le moment de sa carrière.

Fin 1956, on en sait déjà plus sur son succès : il cumule 4 602 237 entrées. C'est en gros succès, mais pas un triomphe, il est alors 39ième depuis 12 ans, second des sorties de 1951.
Mais sa carrière n'est pas encore tout à fait terminée : sur 1957 il ajoute 99 094 entrées, sur 1958 c'est 65 679 entrées de plus, et en 1959 il est encore un peu diffusé avec 11 574 entrées.
Il cumule alors 4 778 584 entrées à son box office, et il est le 49ième plus gros succès en 15 ans (grosso modo, troisième annuel en moyenne), du solide pour sa première exploitation. Mais il aurait besoin d'une ou deux grosses reprises à succès pour accéder au statut de champion.
Affiche de Samson et Dalila
En 1960, il a bien une reprise, mais c'est une petite reprise. En septembre 1960, il est monté à 4 839 366 entrées, et son exploitation de reprise est en cours. Rien de spectaculaire, mais il va continuer à être exploité ainsi pendant toute la décennie, en projection ponctuelle de reprise sans grosse ressortie nationale, et fin 1969 il cumule désormais un magnifique box office de 5 922 920 entrées!
Du coup, il est désormais 47ième plus gros succès au box office français, mais maintenant sur une période de 25 ans de succès du cinéma (et donc grosso modo, second annuel en moyenne).

On pourrait penser que le film est un peu démodé dans les années 70, mais quand on voit le succès de la reprise de 1973 des "Dix commandements" (et qui est aussi de De Mille), cela mérite de redonner sa chance au film. "Samson et Dalila" n'a plus été projeté en salle depuis au moins 4 ans lorsqu'il ressort en copies neuves en juin 1974.
Il fait un joli score de 23 722 entrées en première semaine (17ième de la semaine), certes ce n'est pas "Les dix commandements" mais c'est toujours ça de pris. En seconde semaine, il monte à 38 826 entrées (10ième de la semaine), alors qu'Emmanuelle sort avec grand éclat et que "Les valseuses" continue son carton, que "Sweet movie" choque mais attire du public en nombre, les films ayant du succès au box office de cette semaine-là sont bien différents de ce "Samson et Dalila" au classisisme hollywoodien des années 40, le cinéma a bien changé en 25 ans et son public aussi.
Peut-être est-ce justement le charme désuet d'un style qu'on ne fait plus en 1974, en tout cas les spectateurs sont attirés par cette reprise, avec une troisième semaine à 37 396 entrées (ce qui permet à "Samson et Dalila" de passer les 6M au box office français), 8ième de la semaine! (on est en juillet, mois où la fréquentation est toujours basse à l'époque) Ce sera sa meilleure semaine.
Mais il passera encore 14 semaines (non consécutives) dans le top 30! dont tout l'été au-dessus de 22 000 entrées chaque semaine.
Résultat, sur 7 mois de 1974, il aura eu 572 566 spectateurs de plus (57ième sur l'année calendaire), et sur un an ce seront 701 976 spectateurs qui auront vu (ou revu) "Samson et Dalila", excellent, d'autant plus avec comme meilleure semaine seulement 38 826 entrées!
Fin 1974, "Samson et Dalila" cumule 6 495 486 entrées, on peut dire qu'il est devenu un champion désormais!
Et son exploitation va continuer tranquillement les années suivantes, et il cumulera 6 878 551 entrées.

En juillet 1982, le film ressort, avec une première semaine à 39 746 entrées (18ième), mais le film disparait aussitôt du top 30, pourtant une période calme où la moitié du box office du top 30 est constitué de titres en reprise. Mais ça lui permettra de franchir les 7M d'entrées.

Au XXIème siècle, le film n'a plus fait d'entrées.

Accueil internautes :
AC NS. SC NS. IMDB 6,8 (7500). K NS. FA 6,3 (3165). D NS.
Oublié en dehors des pays anglosaxons et du site hispanophone, où il est peu aimé.


Progression pendant les cinq dernières années :

ZERO.
Aucune entrée en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
86 Star Wars - Les derniers Jedi 2017 7 094 279 USA

Affiche des Derniers Jedi
Après les 10,345M d'entrées du "Réveil de la Force", il va être difficile de refaire un tel score, d'autant que lors des deux précédentes trilogies, c'est le second épisode qui a eu le moins d'entrées. Il sort dans presque les mêmes conditions que son prédécesseur deux ans auparavant, les vacances commençant une semaine plus tard pour "Les derniers Jedi".

Ce qui suit sont les chiffres distributeur (mais qui correspondent bien aux chiffres finaux du CNC).
Dès le premier jour, la baisse est nette par rapport au "Réveil de la Force", mais tout à fait normale après l'évènement unique qu'avait été la sortie du "Réveil de la Force" : 503 727 entrées quand "Le réveil de la Force" en faisait 619 020. Sur les 5 jours incluant le week-end, cette proportion reste conservée, mais sur la semaine complète, "Les derniers Jedi" ne fait plus que 66% du film précédent (contre 81% du premier jour), ce qui est l'effet vacances que n'a pas encore "Les derniers Jedi". Il devrait logiquement récupérer ça en semaine 3 et 4. Et cela fait quand même un magnifique démarrage à 2,5M avant les vacances!
En seconde semaine, alors qu'il bénéficie des vacances sur lundi et mardi, avec 1,5M il baisse de 40%, ce qui fait quand même beaucoup. Heureusement il progresse un peu sur la semaine complète de vacances, à 1,6M. En trois semaines il est à presque 5,7M d'entrées déjà! Mais c'est clair qu'il fera moins que "Le réveil de la Force" qui cumulait déjà 8,5M d'entrées (certes en ayant fini les vacances), ce qui était attendu.
Pour la semaine à cheval sur la sortie des vacances, il perd 50% de ses entrées, son cumul cependant est déjà à 6,5M d'entrées!
Ce qui fera vraiment mal, et qui sera un peu décevant et sans doute dû à une certaine déception d'une partie du public, c'est la semaine hors vacances avec -69% (contre -58% pour le précédent film). Et il continuera à baisser assez vite, ce qui fait qu'il ne reste que 8 semaines dans le top 20, et ne profitera pas des vacances de février.
Ceci dit, son score est énorme, il ne faut pas minimiser son succès en le comparant négativement avec "Le réveil de la Force" (dont "Les derniers Jedi" fait 69%, pas si mal vu le succès du "Réveil de la Force"), après tout il est le quatrième plus gros box office des 9 films principaux de la saga Star Wars (et devant les films dérivés), il fait plus que tous les films de la première trilogie. Et la plupart des suites de gros succès ont ce parcours avec un gros démarrage suivi de chutes rapides.

Il gagnera 13 092 entrées avec la sortie de "L'ascension de Skywalker" en 2019.

Accueil internautes :
AC 6,0 (36 000). SC 6,0 (43 500). IMDB 6,9 (618 000). K 6,6 (178 000). FA 6,1 (41 800). D 7,1 (146 000).
Film un peu ou moyennement aimé, bien aimé chez les anglosaxons..




Titre Année de sortie Entrées Pays
87 Jeanne d'Arc 1949 7 092 805 USA

Affiche de Jeanne d'Arc 1949
"Jeanne d'Arc" sort le 21 octobre 1949, presque un an après sa première américaine, où le film est un succès mais pas autant qu'espéré car c'est une très grosse production nécessitant un très gros succès.
En France Ingrid Bergman est très connue, entre autre suite à son rôle dans "Pour quoi sonne le glas?" (sorti qu'en 1947 en France, et qui a déjà été vu par plus de 5M de spectateurs en France quand sort "Jeanne d'Arc").
Mais l'attrait numéro un du film est bien sûr son sujet, typiquement français.

Dès 1949 le film a été distribué à travers les grosses villes du pays et son box office est déjà de 2 450 244 entrées, il démarre très fort, 5ième de l'année calendaire en étant sorti fin octobre!
En seulement une année d'exploitation, les troupes de "Jeanne d'Arc" regroupent déjà un énorme total de 5 377 656 spectateurs, avec 1,5M d'avance sur la même durée d'exploitation devant le second ("Fabiola").
Et après deux années d'exploitation, "Jeanne d'Arc" atteint le ciel avec déjà 6 257 341 entrées miraculeuses!

Cinq ans plus tard, fin 1956, "Jeanne d'Arc" est le 5ième plus gros succès depuis 12 ans (et le second étranger) avec 6 748 989 entrées. C'est également le plus gros succès des sorties de 1949.
En 1957 il gagne seulement 11 416 entrées.
En 1958, il est repris, avec 130 117 entrées de plus, et 90 495 en 1959, sans éclat particulier donc comparé à ses deux premières années d'exploitation exceptionnelles. "Jeanne d'Arc" cumule alors 6 981 017 entrées, et est le septième plus gros succès des 15 dernières années (et troisième film étranger).

Fin 1969, le film cumule 7 092 431 entrées, et il est 20ième plus gros succès des 25 années passées (et onzième film étranger).
Et finalement, grâce à ses reprises à succès, "Pour qui sonne le glas?" aura eu plus de succès que "Jeanne d'Arc", et redevient le plus gros succès d'Ingrid Bergman en France. Et "Jour de fête" finira par dépasser "Jeanne d'Arc" pour devenir le film sorti en 1949 le plus vu en France.
"Jeanne d'Arc" aura eu peu de spectateurs après le milieu des années 50 et une carrière courte pour un champion de cette période.

Accueil internautes :
AC NS. SC NS. IMDB 6,4 (3000). NS. FA 6,1 (742). D NS.
Très peu connu et peu aimé de nos jours.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.

6 entrées en cinq ans...


Titre Année de sortie Entrées Pays
88 La chèvre 1981 7 081 061 France  Mexique

Affiche de La chèvre
Premier des trois films de Veber avec Depardieu et Pierre Richard, avant "Les compères" et "Les fugitifs".
A l'époque, Depardieu est une star, Pierre Richard également, mais Depardieu joue dans toute sorte de films (et pas nécessairement des films populaires ni des comédies), il n'attirera pas sur son seul nom; par contre Pierre Richard a un registre (on peut dire "je vais voir un Pierre Richard" mais pas "je vais voir un Depardieu") qui marche très bien depuis 3 ans avec 4 comédies de suite qui dépasseront les 2M d'entrées. Première réunion des deux acteurs, qui ne réunissent pas forcément le même public habituellement; l'alchimie va-t-elle fonctionner entre eux? Et avec le public?
Quant à Veber, ce n'est que son second film en tant que réalisateur (après "Le jouet" qui avait été un joli succès, à 1,25M d'entrées), mais il est expérimenté en tant que scénariste, y compris sur de gros succès. Cependant le grand public connait peu les scénaristes et son nom n'est pas encore connu, c'est plus sur le casting qu'on compte pour attirer le grand public pendant les vacances de Noël, le film sortant le 9 décembre, période où il devrait être un joli succès, bien qu'il sera en concurrence avec "La soupe aux choux", le dernier De Funès (avec également Carnet et Villeret).

Sa semaine de sortie est un magnifique succès, avec 761 114 entrées, c'est même 160 000 entrées que la première semaine de "La soupe aux choux" sorti une semaine plus tôt!
La seconde semaine est à cheval sur les vacances, et "La chèvre" est stable à 750 923 entrées, excellent! (sortie de "La guerre du feu" et montée en puissance de "Rox et Rouky", mais "La chèvre" reste n°1). Ca s'annonce bien pour les vacances, le film plait beaucoup au premier public.
Et effectivement, pour la pleine semaine de vacances, non seulement il arrive à rester premier devant "Rox et Rouky", mais de plus il réalise un score énorme de 1 265 583 entrées! (mais à relativiser car chiffre sur 9 jours) Plus du double de "La soupe aux choux"! (à qui il fait de l'ombre et non l'inverse) Il est clairement choisi comme film pour Noël par le public occasionnel.
A la sortie des vacances, début janvier (et sur 5 jours), avec la fin des vacances les chiffres baissent pour tous, mais "La chèvre" garde largement la tête, et atteint encore 577 253 entrées, les 3,3M sont dépassés! Du côté de Pierre Richard, seuls "La moutarde me monte au nez" et "Le grand blond avec une chaussure noire" ont fait mieux; et pour Depardieu c'est aussi déjà son 3ième plus gros succès derrière "Les valseuses" et "Inspecteur Labavure".
Affiche de La chèvre
En semaine 5, il fléchit à 393 372 entrées (et passe second derrière "La guerre du feu" qui met le feu en progressant!).
La semaine suivante, il repasse devant "La guerre du feu", en se stabilisant à 374 892 entrées, mais passe 3ième (sorties avec succès de "Tout feu tout flamme" et de "Mad Max", au coude à coude). Il dépasse désormais les 4,1M, et du duo d'acteurs c'est le meilleur résultat en dehors des "Valseuses" pour Depardieu.
En semaine 7, "La chèvre" confirme que le film est adoré, et parti pour durer : il reste encore stable à 367 111 entrées! et du coup repasse second, devant "Mad Max"!
La semaine suivante, il résiste encore, à 308 659 entrées, et dépasse aussi "Tout feu tout flamme"! mais avec deux nouveautés aux deux premières places, il repasse 3ième. Il reste à cette place (il dépasse une des sorties de la semaine passée, et se fait dépasser par une nouveauté) en semaine 9, avec 279 366 entrées, après deux mois à l'affiche, et il dépasse maintenant les 5M au box office cumulé.
C'est les vacances de février, le film reste encore une fois stable, avec 273 336 entrées, et 4ième sur la semaine.
Malgré encore une nouveauté qui passe devant lui, en semaine 11 il remonte à la 3ième place, avec 267 423 entrées. Il a une carrière incroyablement stable depuis début 1982. Le box office de "La chèvre" dépasse celui des "Valseuses" et le film devient le plus gros succès au box office de Depardieu.

Cela fait près de 3 mois qu'il est sorti, et il passe pour la première fois sous les 200 000, à 195 600 entrées, il est encore 3ième. Il aura passé 11 semaines au dessus des 200 000! Si son départ et ses vacances de Noël furent très bonnes, ce sont ses maintiens de folie qui font la différence et le propulsent vers le niveau de champion!
Les semaines suivantes, il baisse rapidement : 145 686; 90 667 (ce qui lui permet de passer les 6M, en semaine 14); puis il se stabilise à 91 685; puis baisse à 64 875; puis stable à 69 500; il remonte à 78 334; mais ce n'est qu'un coup d'éclat car chute à 46 713; puis à 19 470. Fin avril, il cumule un impressionnant boxoffice de 6 421 776 entrées, et devrait logiquement finir autour des 6,5M...
Il a passé 20 semaines consécutives dans le top 30, et 19 dans le top 20.

Affiche de La chèvre

Affiche polonaise.

Seulement voilà, l'été arrive, avec ses salles de stations balnéaires ouvertes uniquement en période touristique qui reprennent les succès des mois passés, plus le creux de programmation dans les cinémas ouverts toute l'année... et "La chèvre" réapparait dans le top 20, au milieu de "Ben Hur" (1960), de deux aventures de Trinita (1970 et 1971), d'"Emmanuelle" (1974), de "Papillon" (74), d'"Apocalypse now" (79), de "La guerre des étoiles" (77), ou encore d'"Opération dragon" (74)...
Sur 7 semaines de juillet et août 1982, il ne quittera pas le top 30 et grimpera même une fois dans le top 10, et à la fin de l'été il a ajouté 305 021 entrées à son cumul, son box office est fin août de 6 834 835 entrées.

En 1981, il aura eu 2 777 834 spectateurs (5ième de l'année calendaire) et sur 1982 il ajoute 4 108 741 entrées! 4ième de 1982! Il cumule alors 6 886 575 spectateurs.

Et ce n'est même pas fini, car en 1983 il est encore au dessus des 100 000 entrées, en 1984 c'est 68 113 spectateurs de plus, et en 1985 il finit son exploitation avec encore 17 792 entrées (puis par la suite il n'aura que de rares projections ponctuelles).

"La chèvre" est devenu un classique de la télévision, avec sa 21ième télédiffusion en 2020.

Sous réserve : le film aurait eu 35M de spectateurs en URSS.
Le film n'a pas l'air d'avoir eu beaucoup d'éclat en Europe de l'ouest (en tout cas pas en Espagne ou Allemagne), mais aux USA il a été un joli petit succès pour un film en français, Hollywood en fera d'ailleurs un remake dix ans plus tard, sans réel succès au box office américain.

Accueil internautes :
AC 7,4 (14 800). SC 6,7 (15 300). IMDB 7,3 (8600). K 7,9 (49 000). FA NS. D 7,6 (585).
Film encore aimé. Et particulièrement célèbre en Russie mais peu connu par les internautes chinois et hispanophones.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LENTE et IRREGULIERE.
Entre 500 et 2000 entrées en cinq ans et parfois moins de 100 entrées par an.


Titre Année de sortie Entrées Pays
89 Monsieur Vincent 1947 7 057 022 France

Affiche de Monsieur Vincent
Ce film contant la vie de Vincent de Paul a en tête d'affiche Pierre Fresnay, qui fut un acteur à succès dans les années 30 ("La grande illusion", la trilogie marseillaise de Pagnol, ...) et pendant l'occupation ("Le corbeau", "La main du diable", "L'assassin habite au 21", ...), mais à la libération il fut accusé de collaboration, s'étant enrichi en tournant pour la firme allemande entre autre raison, incarcéré 6 semaines puis blanchi faute de preuve. Sa popularité pourrait avoir été impactée. En 1946, il sort deux films, qui cumuleront au final autour de 2M chacun, pas si mal.
Reste le sujet du film, qui devrait ramener des paroissiens, si le film plait au canon.

Le film sort en novembre 1947, et il est un vrai triomphe immédiat : en deux ans il accueille 6 217 283 saints en son sein! Certes Pierre Fresnay a reçu le prix d'interprétation au festival de Venise en 1947, et début 1949 le film reçoit l'oscar du meilleur film en langue étrangère. Mais avant tout il est clair que le film plait au public français.

Fin 1956, le film cumule 6 894 144 entrées, et il est le 4ième plus gros succès depuis fin 1944, battu par les deux Don Camillo et par "Sous le plus grand châpiteau du monde" uniquement! Mais il est en fin de carrière.
Fin 1957, il atteint 6 923 131 entrées, et "Violettes impériales" passe devant.
Fin 1958, son box office est de 6 933 114 entrées, "Le pont de la rivière Kwai" le dépasse.
Fin 1959, "Les misérables" et "Jeanne d'Arc" (qui a eu une reprise sur 1958-59) passent devant lui, il cumule 6 942 408 entrées, il est encore 9ième, sur une période de 15 ans.
Fin 1969, il a quasiment fini sa carrière, à 7 040 971 entrées, il est 21ième plus gros succès sur 25 ans. Contrairement à d'autres champions de l'époque, il n'aura pas eu de reprise d'envergure, son succès date vraiment des années 40.
Il est le plus gros succès de son année de sortie ("Le bataillon du ciel" est souvent cité à plus de 8M d'entrées, ce qui ne correspond pas à la réalité, voir sa fiche).

Accueil internautes :
AC NS. SC NS. IMDB 7,0 (785). K NS. FA NS. D NS.
Film oublié de nos jours.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
90 Les sept mercenaires 1961 7 044 611 USA

Affiche des Sept mercenaires
Si habituellement les westerns font de bons scores au box office, rares sont ceux de la carrure de films champions, de 1945 à 1961 seul "Le train sifflera trois fois" dépasse les 4M (et il n'atteint ce score qu'en cours de 1961, peu après la sortie des "7 mercenaires", grâce à une reprise), par contre plusieurs westerns réalisent de 1 à 2M d'entrées au cours de leur exploitation chaque année. Il semble donc que le genre a un public de base solide, mais qu'il est difficile d'élargir.
"Les sept mercenaires" regorge d'acteurs connus, mais qu'en était-il lors de la sortie du film en février 1961?
A l'affiche trône le pharaon Yul Brynner, notamment vu dans "Les dix commandements" par déjà plus de 7M de spectateurs en France lors de la sortie du western, et qui a 5 autres films dans la zone des 2M d'entrées depuis 5 ans. C'est lui qui attirera en France des spectateurs sur son nom.
Steve McQueen sera aidé par "Les 7 mercenaires" pour devenir célèbre; "La proie des vautours" (toujours à l'affiche quand "Les 7 mercenaires" sortent) réunit déjà déjà un million d'entrées, mais il n'y est qu'en second rôle (et Charle Bronson en apparition)(ce film est aussi le précédent film de John Sturges). Et la série télé "Au nom de la loi" n'est pas encore diffusée en France.
Charles Bronson a eu du succès dans deux western ("Vera Cruz" et "Bronco Apache") mais en second rôle, plus plusieurs apparitions dans plusieurs autres westerns (en tant que personnage amérindien), son visage peut être reconnu des amateurs du genre, mais sa notoriété n'est pas plus élevée que ça.
James Coburn, Eli Wallach et Robert Vaughn sont encore de parfaits inconnus!
On voit donc qu'à l'époque, le casting du film n'est plus du tout impressionnant...
Quant au film japonais dont l'idée du scénario est tiré ("Les 7 samourais", sorti en 1955), il n'avait alors pas atteint 50 000 entrées en France (il fera 7 fois plus sur le long terme - ils auraient dû le baptiser "Les 1000 et 1 samouraïs"...).
Quant au réalisateur John Sturges, il a réalisé déjà plusieurs western, dont "Règlements de comptes à OK Corral" (1957) en début 1961, au box office un peu en dessous de 1,9M d'entrées (qui finira à 3,2M grâce à deux reprises à succès), ou "Le dernier train de Gun Hill" sorti un an plus tôt, et qui cumule 1,3M d'entrées début 1961 et est toujours en cours d'exploitation.
Donc un score classique de western classique, entre 1 et 3M d'entrées, parait logique, en dessous ce serait décevant (Yul Brynner tout de même), 2M serait dans la lignée de ce qu'a réalisé Yul Brynner pour ce type de film ("Les dix commandements" est à part) et John Sturges comme westerns (en extrapolant leur fin de carrière), 3M serait un franc et beau succès assez rare pour ce type de film (et nécessitant une carrière en longueur avec reprise).
Affiche des Sept mercenaires
La sortie des "7 mercenaires" le 1er février 1961 se passe très bien, avec 100 850 sur 9 salles d'exclusivité ("Dernier train pour Gun Hill" un an plus tôt avait commencé moins bien, avec moins d'entrées par salle, pourtant sur moins de salles). La seconde semaine donne l'impression que le film va avoir une carrière bonne mais classique, avec 88 719 entrées sur 15 salles ("Dernier train pour Gun Hill" avait eu le même type de seconde semaine, plus basse que la première malgré plus de salles).
En troisième semaine il passe premier, avec 148 607 entrées sur 22 salles, là aussi on reste dans du bon et classique. Il enchainera avec encore 2 semaines légèrement au dessus des 100 000 avec une vingtaine de salles, puis baissera normalement pour passer trois semaines entre 88 et 61 000 entrées.
Avec déjà 774 193 entrées en deux mois, le film est un joli succès, il va passer facilement le million, et d'ici à quelques années peut-être les deux millions, car le film plait bien.

Toujours tournant en France sur moins de 30 salles d'exclusivité, il remonte à 103 503 entrées. Puis il passe 8 semaines entre 95 et 50 000 entrées. Il cumule alors 1 435 430 entrées après quatre mois, les sept auront bien résisté aux vagues d'assaut d'autres nouveaux films du genre (tels "Alamo" qui a démarré mollement en mars lors de son élargissement de diffusion nationale après trois mois d'exclusivité confidentielle, avant de monter en puissance au fil des semaine, ou "La ruée vers l'ouest" qui de même en avril démarre bien en dessous de ce qu'a fait "Les 7 mercenaires" proportionnellement à son nombre de salles).

Mais début mai, "La ruée vers l'ouest" monte en force, la reprise du "Train sifflera trois fois" est un succès et "Alamo" marche fort, du coup "Les 7 mercenaires" passe pour la première fois sous les 50 000 à 36 140 entrées (sur 29 salles), et reste dans cette zone une seconde semaine, avant de quitter le top 30 pour la première fois, cela fait 3 mois et demi qu'il y est, c'est donc excellent. Il vient de franchir les 1,5M d'entrées, il ne fait guère de doute que le film finira par atteindre les 2M au plus tard dans les années qui viennent.

Il réapparaitra de nombreuses fois dans le top 30, continuant sa diffusion dans de plus petites salles et de plus petites villes maintenant, et en juillet il franchit les 1,6M, puis en août les 1,7M, en septembre les 1,8M, le film sera resté très régulier! Il ne fait pas de gros scores, disparait même du top 30 pour y revenir, contrairement à "Alamo" qui réalise parfois une grosse semaine pour replonger et puis remonter haut.
"Les 7 mercenaires" passe les 1,9M début octobre, profitant bien de la hausse générale de la fréquentation automnale. Il ne réapparaitra plus dans le top 30, la concurrence est trop forte (certaines semaines du dernier trimestre il faut dépasser les 40 000 pour entrer dans le top 30...), mais il continuera à engranger, finissant 1961 avec un magnifique box office de 2 254 782 entrées, et 7ième de l'année calendaire! "Le train sifflera trois fois" avait mis 16 mois à atteindre les 2M, "Les 7 mercenaires" est le western le plus rapide à atteindre un tel chiffre! (suivi de "Alamo" qui aura cartonné aussi après un départ moyen)
Affiche des Sept mercenaires

Pochette du 33T des "Sept mercenaires".

On peut noter aussi que la musique est devenue célèbre et est aussi un succès commercial (elle a d'ailleurs gagné un oscar).

En 1962, c'est encore 666 777 entrées pour "Les 7 mercenaires", il cumule un excellent 2 921 559 entrées, tenant très bien la distance, il va réussir à atteindre les 3M sans même avoir besoin de reprise (ce que va aussi réussir à faire "Alamo" qui a fait aussi une très belle année 1962, et cumule 2,72M d'entrées). Seul western a avoir réussi ça, "Le train sifflera trois fois" avait fini sa première exploitation avec 3 237 733 entrées. Avec sa reprise de 1960, fin 1961 il cumule 4,244M d'entrées, nouvel objectif final pour "Les 7 mercenaires"?

En 1963, c'est encore 439 708 entrées, et un cumul de 3 361 267 spectateurs, record pour un western en première exploitation! ("Alamo" n'a pas encore atteint les 3M, ce sera fait en 1964)

En 1964, "Les sept mercenaires" est repris, sans avoir terminé sa première exploitation. Steve Mc Queen a eu entre temps un second gros succès, car depuis 1963 le film choral "La grande évasion" triomphe (6,4M d'entrées à fin 1964).
Et ce sera encore 635 110 entrées sur 1964pour le western, portant le cumul à 3 996 377 entrées, second haut la main du genre.
En 1965, il termine sa première exploitation avec 90 278 entrées de plus, et un cumul de 4 086 655 entrées.
Affiche du Retour des Sept mercenaires
En 1967 sort la suite, "Le retour des sept", avec Yul Brynner toujours, mais avec nettement moins de succès (1,13M en deux ans, 1,3M de final).
Puis en 1969, la suite de la suite, "Les colts des sept mercenaires", avec un casting renouvelé entièrement par rapport au premier film, et encore moins de succès (0,65M de final).

Après 5 ans d'absence des écrans, le film original ressort le 10 juin 1970. C'est l'époque où "Il était une fois dans l'ouest" (avec Charles Bronson premier rôle) triomphe par son bouche à oreille incroyable (mais il est toujours derrière le cumul des "Sept mercenaires"), les autres western de Leone ont un certain succès aussi (Elli Wallach dans "Le bon, la brute et le truand") et sont désormais repris, le genre évolue. Et les deux suites n'ont pas été de gros succès, cette reprise attirera-t-elle quelques nostalgiques?
Mais désormais 6 des acteurs jouant dans "Les sept mercenaires" sont très connus, ce qui peut aussi jouer en faveur de cette reprise. Et puis également, le film originel a été très nettement plus apprécié que ses deux suites.
Sur seulement 7 salles, le film réalise 44 910 entrées, 7ième de la semaine, excellent pour un film qui a déjà 9 ans et dans une période de basse fréquentation annuelle. Il augmentera peu à peu son nombre de salle, restant au total 4 semaines dans cet ordre de box office hebdomadaire.
Puis il passe dans plus de 20 salles, et dépasse 3 semaines les 50 000 entrées. Les 4,5M sont franchis en août. Il reste incroyablement stable, de nouveau le film a un excellent bouche à oreille! Le film passe quatre mois consécutifs dans le top 11 hebdomadaire!
"Il était une fois dans l'ouest" passera malgré ça devant lui en septembre, devenant le second plus gros succès du genre (puis le premier).
Les 5M sont franchis en octobre! Qui aurait espéré cela en février 1961, quand seul Yul Brynner était connu?
Il ne quittera le top 30 que début décembre, après 6 mois consécutif dans le top 30! Cette reprise est un vrai triomphe! Avec 1 210 314 entrées sur 1970, il est 23ième plus gros succès sur l'année calendaire. Sur un an, il attire 1 491 418 spectateurs. C'est du niveau des reprises de "Bambi", "Ben Hur" et "Autant en emporte le vent", que des films au final à plus de 10M d'entrées!
Fin 1970, il cumule 5 298 515 entrées.
Affiche des Sept mercenaires
Et vu sa carrière toute en longueur sur 1970, elle continue dans le même style sur 1971, avec encore 567 863 entrées, et un cumul de 5 866 378 entrées.
Il repasse second western le plus vu en France, derrière "Il était une fois dans l'ouest" (et donc plus gros succès d'un western hollywoodien). Il sera dépassé par le succès surprise de "Danse avec les loups" en 1991, mais c'est encore une autre époque, les trois plus gros succès du western au box office français reflètent trois époques et trois styles d'un même genre.

Et en 1972, c'est encore 258 657 entrées! Son box office passe à 6 125 035 entrées. C'est également la sortie de "La chevauchée des sept mercenaires" qui ne fera que 0,480M d'entrées...
En 1973 et 1974, il continue à avoir des projections de reprise ponctuelles, et son total passe à 6 260 614 entrées (soit près de 2,2M de plus depuis le début de cette reprise... plus que le cumul des deux premières suites du film).

Et "Les sept mercenaires" ressortent de nouveau, en juillet 1975, avec 447 180 entrées de plus sur l'année, puis 169 150 sur 1976, et 69 713 sur 1977, ce qui porte le cumul des "Sept mercenaires" à 6 946 657 spectateurs en France. A force de reprises à succès, il a plus que doublé le box office de ses trois premières années!
Il franchit les 7M tout début 1980. Depuis fin 1980, il a quasiment terminé sa carrière en salle.

A la télévision française, le film est devenu un classique, avec en 2020 sa 18ième télédiffusion, et encore 2M de téléspectateurs sur Arte (8ième audience cinéma de la chaine en 2020).

En 1998, une série télévisée "Les 7 mercenaires" est créée, elle n'aura pas de succès malgré un budget confortable.
En 2016 sort le remake du film de 1960, en France c'est un résultat sans éclat particulier, avec environ 730 000 entrées.

Accueil internautes :
AC 8,4 (8800). SC 7,4 (7300). IMDB 7,7 (91 000). K 7,7 (13 300). FA 7,4 (25 700). D 7,5 (4 200).
Film adoré (en France) ou beaucoup aimé, sauf chez les Chinois (mais où il est peu vu).


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression LABORIEUSE.
Moins de 500 entrées en cinq ans.


Titre Année de sortie Entrées Pays
91 Le seigneur des anneaux - La communauté de l'anneau 2001 7 021 660 Nouvelle-Zélande

affiche de La communauté de l'anneau
Méga budget réparti sur trois films en trois ans, pour un genre qui n'est alors pas spécialement à la mode, il y a tout de même une prise de risque avec cette production, il ne faudra pas rater la sortie mondiale, pour Noël 2001.

En France, il se retrouve face au Disney de Noël ("Atlantide") et à un nouveau venu qui lui aussi promet plusieurs épisodes : Harry Potter.
"Atlantide" est le premier à sortir trois semaines plus tôt, et bien lui en a pris, car la semaine suivante "Harry Potter à l'école des sorciers" fracasse le box office. "Atlantide" est un succès moindre que les précédents "Disney de Noël" mais reste un succès. Sans compter d'autres films à succès au box office mais ne visant pas le même public que "Le seigneur des anneaux". La plus grosse concurrence vient d'Harry Potter, même si ce premier épisode vise un public plus enfantin, et concurrence plus frontalement "Atlantide".

Et la sortie de "La communauté de l'anneau" se passe très bien, 1 960 248 entrées, malgré la stabilité d'Harry Potter qui en troisième semaine approche encore 1,3M d'entrées.
"Le seigneur des anneaux" reste stable sur la pleine semaine de vacances (quand Harry Potter et "Atlantide" progressent fortement, une excellente semaine), avec 1 967 239 entrées, près de 4M en deux semaines, c'est du tout bon! D'autant que les échos du public sont excellents, ce qui est rassurant pour le second épisode à venir dans un an.

affiche du Seigneur des anneaux
La semaine suivante à cheval sur la sortie des vacances baisse logiquement, mais reste très haut à 1 160 468 entrées. S'il est clair qu'Harry Potter (qui baisse moins vite malgré son coeur de cible plus jeune) est devenu le champion non seulement des vacances mais de l'année (et plus), "Le seigneur des anneaux" bat déjà le "Disney de Noël" avec plus de 5M d'entrées, beau titre de gloire pas gagné avant le départ.
La suite sera une carrière classique, avec une grosse chute logique post-vacances à 517 206 entrées (il passe second), puis 372 573 entrées (il frôle les 6M, et il repasse premier hebdomadaire!), avec tout de même une résistance au moment des vacances de février, qui lui permet de passer 9 semaines au dessus des 100 000 entrées.
Puis il chute très vite, passant 12 semaines dans le top 20, et que 13 au-dessus des 10 000 entrées (il cumule alors 6 766 229 entrées).
Il continue à avoir des projections les mois suivant (tout en restant sous les 10 000 hebdo), mi-août il cumule 6 842 077 entrées.

Lors de la sortie des "Deux tours", puis du "Retour du roi", il sera repris avec succès (83 129 entrées pour 2003 et "Le retour du roi") ce qui lui permet de passer à 6,95M d'entrées fin 2004.

Il est quatrième des sorties de 2002, mais son score méritait une place de second.

Tout comme les autres épisodes, il aura régulièrement des projections ponctuelles au cours des années 2010, ce qui lui a permis de passer devant "Les grandes vacances" et "Si Versailles m'était conté" en 2018, et "Skyfall" en 2019.

Accueil internautes :
AC 9,0 (99 000). SC 8,0 (118 000). IMDB 8,8 (1,719M). K 8,6 (506 000). FA 8,0 (189 000). D 9,1 (710 000).
Film adoré et très vu par les internautes.


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression EXCEPTIONNELLE.
Entre 50 000 et 100 000 entrées en cinq ans.

Surtout grâce aux reprises de 2018 et 2019.


Titre Année de sortie Entrées Pays
92 Skyfall 2012 7 010 976 Royaume-Uni

Affiche de Skyfall
"Skyfall" est le troisième James Bond avec Daniel Craig, après "Casino Royal" en 2006 et "Quantum of Solace" en 2008, 4 ans le séparent donc du dernier "James Bond", cela peut avoir créé une certaine attente. En tout cas, Daniel Craig a été admis par le grand public dans le rôle de l'agent 007. "Casino Royale" avait été beaucoup apprécié du public francophone, parmi le haut du panier de la vingtaine de "James Bond"; par contre "Quantum of Solace" avait été très nettement moins aimé.
"Skyfall" sort pour les vacances de la Toussaint, tout comme l'avait fait "Quantum of Solace", et les deux sortent un vendredi (première mondiale à Londres oblige), les deux seront donc comparables facilement. "Casino royale" était sorti le 22 novembre, et de plus c'était un changement d'acteur dans le rôle, passage toujours délicat, le film avait fini à 3,15M d'entrées (à fin 2007). "Quantum of Solace" avait terminé à 3,71M (à fin 2009), ce serait donc un joli objectif pour "Skyfall".

Ci après ce sont les chiffres distributeurs (et qui correspondent bien aux chiffres CNC en cumul) :
Pour son premier week-end sur trois jours, "Skyfall" (1,232M) talonne "Quantum of Solace" (1,300M), tout va bien, d'autant que le film plait beaucoup plus que "Quantum of Solace".
Sur la semaine complète (5 jours), "Skyfall" passe devant (1,839M contre 1,704M). Il faut préciser que la Toussaint est le lundi pour "Skyfall", d'où un bon résultat ce jour-là (la Toussaint était le samedi pour Quantum).
Précision importe tout de même : en battant la première semaine de "Quantum of Solace", "Skyfall" établit le record de la meilleure première semaine d'un James Bond, ça sur seulement 5 jours! Mais il faudra voir le résultat final, car les départs se font de plus en plus forts, mais les chutes n'ont rien à voir avec celles des années 60-70, ni même des années 80. Ceci dit, en 5 jours il atteint déjà presque le final de "Tuer n'est pas jouer" et de "Au service secret de sa Majesté"... même si la chute post vacances peut être terrible, il est déjà un succès.

Pour la seconde semaine, "Quatum of Solace" n'avait que le mercredi en jour de vacances et le mardi 11 en jour férié, quand "Skyfall" aura la semaine complète en vacances; forcément ça aide, et "Skyfall" gagne 19%! (quand Quantum perdait 34%) Et l'affaire est pliée, "Quantum of Solace" est battu en cumul final en moins de 12 jours! Avec déjà 4M d'entrées de cumul pour "Skyfall"!! Seuls 5 "James Bond" ont fait mieux sur toute leur carrière à cette époque, tous des films des années 60 aux multiples reprises!
Et la semaine suivante, "Skyfall a encore les vacances jusqu'au week-end (par contre le 11 novembre tombe un dimanche), sa baisse est du coup raisonnable à -48%, et encore 1,136M d'entrées! Trois semaines au dessus du million d'entrée, belle performance. Et les 5,1M passés, seuls trois "James Bond" ont fait mieux...
Affiche de Skyfall
Avec sa quatrième semaine à 0,577M (-49%, sortie de "Twillight 5 au dessus des 2M d'entrées), sans jour de congé, "Skyfall" fait très nettement mieux que les 0,414M de "Quantum of Solace" en troisième semaine! Pourquoi une telle différence : le film plait vraiment! De plus la chanson passe en boucle et a beaucoup de succès aussi, le clip fait une bonne publicité gratuite pour le film (la chanson gagnera d'ailleurs l'oscar début 2013).
La suite de sa carrière sera classique, avec -32% (le film passe les 6M), puis -35% (6 semaines au dessus des 200 000). Il sera une septième semaine au dessus des 100 000 (et passage des 6,5M d'entrées).
A Noël il aura une belle remontée et repassera au dessus des 100 000 pour une huitième semaine!
Il passera au total 13 semaines dans le top 20.

Fin 2012, il aura cumulé 6,80M d'entrées (chiffre CNC), plus gros succès de 2012, 92ième depuis fin 1944, et plus gros succès d'un James Bond, battant "Goldfinger" (6,68M).

Fin 2013, le film affleure les 7M, avec 6 996 996 entrées, il est 84ième plus gros succès depuis 69 ans.
De 2014 à 2016, le film ne gagne que quelques centaines d'entrées (malgré la sortie de "Spectre" en 2015, qui malgré un démarrage monstrueux, n'arrivera pas à rattraper "Skyfall"), les 7M symboliques paraissent une mission impossible pour l'agent 007... (certes 6M aussi c'est bien pour un agent du MI6)
Mais en 2017, le film est (re)vu par 3832 spectateurs en salle, et cela permet à "Skyfall" de dépasser les 007 millions d'entrées en France officiellement (selon les distributeur, c'était fait depuis son exclusivité).
Et s'il ne gagne quasiment rien les deux années suivantes, il est projeté en séance spéciale par certains cinémas lors de la réouverture temporaire de l'été lors de la pandémie en 2020, avec un certain succès et 7 375 entrées de plus.

Accueil internautes :
AC 8,2 (45 000). SC 7,1 (56 000). IMDB 7,7 (646 000). K 7,4 (154 000). FA 6,6 (51 800). D 7,1 (221 000).
Film beaucoup aimé côté francophone et anglophone, aimé côté hispanophone, les Russes le notent un peu moins bien que leur moyenne, et les Chinois ne l'apprécient pas vraiment (1,1 point en dessous de leur moyenne).


Progression pendant les cinq dernières années :

Progression grâce à une REPRISE REUSSIE.
Entre 10 000 et 20 000 entrées en cinq ans, mais au moins une année sous les 500 entrées.

Grâce aux reprises de 2017 et 2020.

Affiche de Skyfall

< Films précédents Films suivants >


Voici la liste découpée par tranche de un million d'entrées :


Film entre 21 et 22M d'entrées : 1 film.
Film entre 20 et 21M d'entrées : 1 film.
Film entre 19 et 20M d'entrées : 1 film.
Film entre 18 et 19M d'entrées : 1 film.
Film entre 17 et 18M d'entrées : 1 film.
Film entre 16 et 17M d'entrées : 1 film.
Film entre 15 et 16M d'entrées : aucun film.
Films entre 14 et 15M d'entrées : 6 films.
Films entre 13 et 14M d'entrées : 4 films.


Films entre 12 et 13M d'entrées : 3 films.
Films entre 11 et 12M d'entrées : 3 films.
Films entre 10 et 11M d'entrées : 8 films.
Films entre 9 et 10M d'entrées : 11 films.
Films entre 8 et 9M d'entrées : 13 films.
Films entre 7 et 8M d'entrées : 37 films.
Films entre 6 et 7M d'entrées : 60 films.
Films entre 5,2 et 6M d'entrées : 75 films.
Notes sur quelques films d'avant 1945.